Bill Gates étrille l’iPod

Régulations

Pour le grand gourou de Microsoft, les contenus musicaux passeront à terme par le téléphone mobile, pas par le baladeur d’Apple. Une déclaration qui tombe juste au moment où l’éditeur lance Windows Mobile 5.0…

On le sait, Bill Gates a le sens de la formule. Et ses rares déclarations sont toujours très écoutées et commentées. Alors quand le fondateur de Microsoft s’en prend à l’iPod, c’est toute la communauté Apple qui crie au scandale, au crime de lèse majesté!

Ce n’est pas nouveau: Microsoft semble agacé par le succès planétaire du couple iPod/iTunes. Mais pour Bill ‘Nostradamus’ Gates, ce succès n’est pas viable et sera provisoire. Dans une interview au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le président du conseil d’administration de la firme n’y va pas de main morte: “Aussi efficace que soit Apple, je ne crois pas que le succès de l’iPod soit viable à long terme”. Et d’enfoncer le clou: “On peut faire un parallèle avec les ordinateurs: Apple était auparavant très fort dans ce secteur avec ses Macintosh et ses interfaces graphiques – comme avec l’iPod aujourd’hui – mais ils ont ensuite perdu leur place”. Les jours de l’iPod seraient donc comptés. Et Apple risque un sévère retour de bâton même s’il a encore vendu 5 millions d’exemplaires de sa machine lors du dernier trimestre. Car selon Saint Bill, c’est le téléphone mobile qui va supplanter le célèbre baladeur à la pomme. “Si vous me demandez quel appareil portable va prendre la première place en ce qui concerne la musique, je vous réponds sans hésiter le téléphone mobile”, a déclaré Gates. La concurrence: les futurs téléphones mobiles? C’est vrai que les mobiles de la prochaine génération seront des machines à tout faire. Dotés de disques durs ou de mémoire Flash, ils deviendront des périphériques du PC. Mais rien ne dit que l’effet de mode lié à l’iPod (déjà concurrencé par des produits moins chers) disparaîtra rapidement. Ces déclarations tonitruantes ont en fait un gros parfum d’opportunisme. Car il faut savoir que Microsoft revient en force dans le marché de la mobilité avec son nouveau Windows Mobile 5.0 (cf. notre article). Une plate-forme justement pensée autour des contenus multimédias, du stockage et du PC. Microsoft tente de convaincre opérateurs et fabricants de mobiles et pour ce faire, rien de mieux que de dénigrer la concurrence… Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Microsoft s’en prend à l’iPod. Il y a quelques mois, c’est Steve Ballmer qui entonnait des déclarations assassines. Tous voleurs de musique? Le président de Microsoft avait déclaré dans la presse britannique que l’iPod était principalement utilisé pour “voler de la musique”. Mais le patron aurait pu aussi rhabiller pour l’hiver tous les fabricants de baladeurs mp3 de la planète. D’autant plus qu’Apple met en avant son format de protection propriétaire plutôt que le mp3, libre et ouvert. Conclusion de Steve Ballmer, Apple ne restera pas leader bien longtemps sur ce marché car “la masse critique sera atteinte par et grâce aux PC”. Amen. Ce qui est sûr, c’est que la grande guerre entre Apple et Microsoft semble ravivée pour un bon moment.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur