Bourse : Altran Technologies n’en a pas fait assez

Cloud

Retour de prudence à Wall Street, et donc sur les marchés européens, après la remontée du cours du pétrole. En l’absence de publication d’indices économiques, les technos ont reculé sur les prises de bénéfices

Affecté par la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel jugé trop juste,

Altran Technologies se voit sanctionné par le marché. Le titre recule de -3,77% avec la baisse de -1,1% de son chiffre d’affaires à 339,2 millions d’euros. La Bourse de Paris a préservé son avance, mais sans entrain particulier. Le CAC40 a progressé de 0,26% à 4.548,45 points. On notera que le laboratoire pharmaceutique Roche recule de -2% après la révélation d’éventuels effets secondaires sur son antigrippal Tamiflu. Du plus mauvais effet en période de grippe aviaire, où le Tamiflu est le seul remède connu ! La Bourse de New York marque une pose et ses indices terminent partagés, entraînée par la hausse du pétrole. Si le Dow Jones progresse de 0,10% à 10.697,17 points, le Nasdaq des valeurs technologiques recule de -0,07% à 2.200,95 points. En l’absence de données macroéconomiques, l’Euro continue de se déprécier face au billet vert, à 1,1694 dollar pour 1 euro. Après avoir touché son plus bas des quatre derniers mois, le pétrole rebondit, légèrement, et affiche 57,69 dollars le baril de brut léger au Nymex. Pas d’ampleur dans les mouvements des technos. Gemplus gagne 1,43%, Atos Origin 1,33%, Thomson 0,96%. Infogrames recule de -1,39%, GFI Informatique -1,02%, Sony -0,93%, Sopra -0,81%, Soitec -0,65%, Alcatel -0,59%. Retour de flamme pour STMicroelectronics, qui après avoir durant deux semaines profité de rumeurs sur l’entrée en bourse de sa division ‘mémoires Flash’, et de l’optimisme du secteur des semiconducteurs, recule de -1,20% sur des prises de bénéfices. A Wall Street, le rachat du groupe de services informatiques Computer Sciences par le groupe de défense Lockheed Martin bloquerait sur le souhait du premier d’être vendu en un seul bloc, tandis que le second n’est intéressé que par les activités liées à la défense, et cèderait les autres activités à des fonds? Le prix de rachat, 65 dollars l’action, semble en revanche acquis. Le titre Computer Sciences en profite pour grimper de 4,07%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur