Bourse : Apple lance les trimestriels en fanfare

Cloud

Difficile de résister aux indices de Wall Street, ou la saison des publications trimestrielles démarre? Les places boursières européennes limitent la casse, mais ne parviennent pas à éviter de terminer dans le rouge !

Apple Computer est l’objet de toutes les attentions ! Le constructeur profite du succès planétaire du baladeur numérique iPod pour multiplier son bénéfice net par six et dépasser les espérances des analystes (lire notre article). Mais la surprise inattendue est venue de la réaction du marché, qui a sanctionné lourdement le titre qui plonge de -9,21%. La Bourse de Paris suit le mouvement et s’inscrit à la baisse, non sans avoir fait preuve de résistance. Le CAC40 a perdu -0,14% à 4.111,11 points. La Bourse de New York termine en repli avec les premières publications de résultats trimestriels jugés mitigées. Le Dow Jones chute de 1,20% à 10.278,75 points, et le Nasdaq qui malgré Apple recule de 1,40%. Le département américain du travail affiche une baisse de 10.000 du nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 330.000. Le dollar, dans le sillage des commentaires de la Fed, continue d’enregistrer une forte progression. Le billet vert repasse sous la barre des 1,29, à 1,2817 dollar pour 1 euro. France Télécom gagne 1,66% avec la publication de son résultat net pour 2004, 3,21 milliards d’euros. En revanche, l’endettement sur groupe s’est alourdi, à 49,9 milliards d’euros. Les valeurs technologiques sont plutôt à la traîne? Alcatel perd -1,39%, STMicroelectronics -1,36%, Thomson, dont le partenaire chinois TCL accuse une perte de plus de 15 millions d’euros, recule de -0,24%. AMD a publié des résultats inférieurs aux attentes du marché qui n’a pas manqué de sanctionner le titre, qui recule de -4,69%. Le fondeur va procéder à l’introduction en Bourse de sa division mémoires flash, à l’origine de ses difficultés (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur