Bourse : l’impact du projet de fusion Thales/Alcatel

Cloud

Hésitantes en première partie de séance, les places boursières européennes ont terminé dans le rouge, suivant ainsi Wall Street où l’on redoute que la Fed ne relève ses taux

Maintient des cours du pétrole, excès de prudence à la veille de la redoutée réunion du comité de politique monétaire de la Fed, les marchés boursiers ont marqué le pas pour cette première séance de la semaine.

Les marchés se replient sur la crainte d’une accélération de la hausse des taux directeurs américains. En effet, le retour de l’inflation pourrait inciter la Fed à aller plus loin que les 0,25% de progression attendus. La Bourse de Paris suit le mouvement. Le CAC40 recule de -0,44% à 4.033,00 points. La Bourse de New York n’a pas fait illusion longtemps et clôture à la baisse. Le Dow Jones recule de -0,60% à 10.565,39 points, le Nasdaq reste inchangé à 2.007,51 points. Le dollar s’inscrit à la hausse à la veille de la réunion de la Fed, et termine sous la barre des 1,32, à 1,3172 dollar pour 1 euro. Le pétrole reste volatile et termine encore une fois à la hausse, à 56,77 dollars le baril de brut léger. Les Echos évoquent un nouveau scénario de rapprochement pour Thales, qui gagne 0,16%. Après le refus des allemands à une fusion Thales/EADS, le groupe d’armement serait en discussion avec Alcatel, qui baisse de -1,14%. Vivendi Universal n’a pas profité longtemps du relèvement de la recommandation de Deutsche Bank. Le titre perd -0,55%. Après l’annonce du rachat du moteur de recherche Ask Jeeves par Interactive Corp (lire notre article), la firme de Barry Diller recule de -2,96%, tandis que Ask Jeeves bondit de 18,28%. Nouveau mouvement géant en perspective sur les logiciels, l’éditeur Sungard Data Systems, spécialisé dans les progiciels financiers, pourrait faire l’objet d’une offre de reprise en LBO (leveraged buyout) d’un groupe d’investisseurs, pour 10 milliards de dollars. Le titre bondit de 24,53%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur