Bourse : Paris plonge, Bouygues Telecom déçoit

Cloud

Les places boursières européennes ont replongé lourdement dans le rouge, dans le sillage de Wall Street. Les marchés américains craignent une poussée d’inflation et une nouvelle hausse des taux directeurs, la BCE a relevé les siens d’un quart de point. Les valeurs technos n’ont pas résisté

Le groupe

Bouygues a publié des résultats conformes aux attentes, mais si l’on y regarde de plus près, la progression du bâtiment a compensé le recul des bénéfices de la filiale Bouygues Telecom. Le groupe aura eu beau relever son objectif de chiffre d’affaires pour l’année, le titre a plongé de -6,08 %. Hausse des taux de la Banque Centrale Européenne (BCE), de 25 points de base, incertitude sur les taux de la Réserve fédérale américaine, les présidents des réserves des Etats se sont prononcés pour un resserrement de la politique monétaire, ont fait plonger les places boursières. La Bourse de Paris a suivi le mouvement dans le sillage de Wall Street, qui a ouvert dans le rouge, et a replongé lourdement à sa suite. Le CAC 40 a plongé de -2,91 % à 4.684,34 points. Pour la première fois, Paris s’affiche en retrait par rapport à sa cotation d’ouverture le 2 janvier 2006. Après avoir imposé la tendance aux marchés en ouvrant dans le rouge, la Bourse de New York s’est redressée de justesse pour terminer à l’équilibre, mais les valeurs technologiques n’ont pas suivi. Le Dow Jones a terminé sur une progression symbolique de 0,07 % à 10.938,82 points, mais le Nasdaq s’est replié de -0,30 % à 2.145,32 points. L’euro continue de se reprendre, aidé par la décision de la BCE, à 1,2652 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole est repassé sous les 70 dollars, aidé par l’annonce de la mort du chef d’Al Qaïda en Irak, Abou Moussab al Zarkaoui, lors d’un bombardement aérien. Le baril de brut léger a terminé à 70,30 dollars. Les technos n’ont pas échappé à la tendance et terminé dans le rouge. Oberthur -6,69 %, Sopra Group -6,34 %, Iliad -6,00 %, Business Objects -5,91 %, Soitec -5,74 %, Alten -5,33 %, Infogrames -4,48 %, Alcatel -4,12 %, Dassault Systèmes -3,93 %, Gemplus -3,83 %, Ubi Soft -3,38 %, Steria -3,14 %, STMicroelectronics -3,07 %, Altran -2,51 %, GFI Informatique -2,43 %, Capgemini -2,37 %, Thomson -2,30 %, Atos Origin -2,14 %, France Télécom -1,70 %. A Wall Street, le titre BMC Software a terminé sur un repli de -1,61 %, malgré la publication de résultats en forte progression, avec un bénéfice net qui est passé de 15 à 66 millions de dollars, soit 35 cents par action, contre 29 attendus, pour un chiffre d’affaires de 407,9 millions de dollars. Novellus Systems, équipementier des semi-conducteurs, a révisé ses objectifs trimestriels à la hausse. A l’opposé des valeurs technologiques américaines, le titre a bondi de 7,62 %. Rares ont été les valeurs technologiques a terminer dans le vert : Apple 3,75 %, Electronic Arts 2,69 %, Google 1,76 %, Applied Materials 1,47 %, Microsoft 0,32 %. A la baisse : Adobe -3,40 %, HP -2,81 %, IBM -2,68 %, eBay -2,38 %, Intel -1,61 %, Symantec -1,48 %, Amazon.com -0,65 %, Yahoo -0,29 %, Dell -0,24 %, Cisco -0,10 %, Oracle -0,10 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur