Bourse : Soitec s’envole, Iliad et Ilog chutent

Cloud

Le dossier du nucléaire iranien continue de pourrir le climat boursier, déjà poussé à l’excès à la prudence par la saison des publications de résultats qui démarre. Les résultats attendus de IBM, Intel et Yahoo! ont pesé sur les technos

Soitec, premier fournisseur mondial de SoI (silicium sur isolant), affiche des ventes trimestrielles supérieures aux objectifs et révise ses prévisions à la hausse. Que donner de plus aux investisseurs ? Le titre a bondi de 11,60 %. La dégradation de la note d’Exane BNP Paribas sur Iliad (Free) accentue le repli du titre, -5,68 %, après le recul de -2,80 % la veille. L’éditeur Ilog, spécialiste des composants logiciels, a émis un avertissement sur ses résultats pour son deuxième trimestre fiscal et anticipe une perte. Le titre a plongé de -18,85 %. La Bourse de Paris a suivi la tendance des marchés et s’est nettement repliée. Le CAC40 a reculé de -1,01 % à 4.807,14 points. Le pétrole flambe, au dessus des 66 dollars de le baril ! La Bourse de New York s’est inscrite à la baisse. Le Dow Jones a perdu -0,58 % à 10.896,32 points et le Nasdaq -0,62 % à 2.302,69 points. L’Empire State Index, l’indice de l’activité manufacturière de la Réserve fédérale de New York, a reculé à 20,1 en janvier, contre 21 attendu et 26,3 en décembre. Le taux d’utilisation des capacités de production aux Etats-Unis en décembre est ressorti à 80,7 %, le plus haut depuis octobre 2000. Enfin la production industrielle a progressé de 0,6 % sur la même période. Profitant de ces chiffres, le dollar s’est redressé, à 1,2106 dollar pour 1 euro. Mais le cours du baril de pétrole brut léger, dans un contexte géopolitique inquiétant en Iran et au Nigeria, a flambé au dessus des 66 dollars, à 66,31 dollars. Les valeurs technologiques se sont majoritairement repliées dans l’attente des publications des résultats trimestriels de IBM, Intel et Yahoo! Thomson a perdu -2,79 %, Business Objects -2,53 %, Alten -2,43 %, STMicro -2,06 %, Capgemini -2,02 %, Infogrames -1,49 %, GFI Informatique -1,43 %, Alcatel -1,35 %, Altran -1,26 %, Oberthur CS -0,79 %. L’annonce de la perte de 592.000 foyers, qui ont adopté le dégroupage total, a fait reculer le titre France Télécom de -2,51 %. Vivendi Universal a reculé de -0,62 %, malgré le relèvement de la note de ABN Amro sur le titre. A Wall Street, le fabricant de processeurs AMD a plongé de -3,72 % après que Merrill Lynch a abaissé sa recommandation sur le titre. Anticipant des résultats d’Intel inférieurs au consensus, les investisseurs ont commencé à sanctionner le titre qui a perdu -1,5 %. La séance de mercredi risque de faire mal au premier fondeur mondial. Google a racheté la régie publicitaire dMarc Broadcasting et le titre a gagné 0,32 %. Même punition pour les technos américaines que pour leurs homologues européennes. Sun a perdu -2,12 %, Applied Materials -1,94 %, Electronic Arts -1,73 %, Cisco -1,27 %, eBay -1,22 %, Apple -1,03 %, Amazon.com -0,90 %, Hewlett-Parckard -0,75 %, Microsoft -0,74 %, Dell -0,65 %, Oracle -0,56 %, Symantec -0,46 %, IBM -0,20 %. Yahoo! a gagné 0,53 %, Adobe 1,54 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur