Bourse : spéculations sur Alcatel -Thales, raté sur EDF

Cloud

Les rumeurs, en particulier l’absorption de Thales par Alcatel, ont alimenté le marché boursier. Le marché européen s’est placé sur son plus haut de clôture depuis plus de trois ans. Le climat a pesé sur les technos. Et EDF a raté son introduction

Très attendu, le titre

EDF rate pourtant son introduction. Il termine sa première séance juste à l’équilibre, à 32 euros, le tarif destiné aux particuliers. Le prix d’introduction était certainement trop élevé. Le Sunday Times a relancé la rumeur sur le rachat de Thales par Alcatel. Ce dernier préparerait une offre de 7,4 milliards d’euros. Comme à l’accoutumé, la rumeur a profité au racheté potentiel: Thales a gagné 3,48%, tandis que l’acheteur Alcatel a cédé -2,08%. Ces deux valeurs se sont placé aux extrémités de l’indice vedette de la Bourse de Paris. Le CAC40 a terminé en hausse de 0,66% à 4.586,38 ponts. La Bourse de New York termine en hausse, malgré le plan massif de restructuration de Genetal Motors et ses 30.000 licenciements. Le Dow Jones progresse de 0n50% à 10.820,28 points, et le Nasdaq de 0,66% à 2.241,67 points. La semaine devrait être calme pour les marchés boursiers. Jeudi sera férié aux Etats-Unis, jour de Thanksgiving. L’ambiguïté du discours de Jean-Claude Trichet devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen ? le président de Banque centrale européenne s’est dit prêt à augmenter ses taux directeurs mais n’envisage pas le démarrage d’une série d’augmentation ! ? a profité au dollar, qui continue de se replier. Le dollar termine en hausse, à 1,1726 dollar pour 1 euro. Et avec le retour du froid dans l’hémisphère nord, le pétrole repart à la hausse à 57,73 dollars le baril de pétrole brut léger. Pas de tendances marquantes sur les valeurs technologiques, mais quelques belles progressions, comme celles de Sony 3,98%, Sopra Group 3,33%, Atos Origin 2,22%, Dassault Systèmes 1,98%, Infogrames 1,42%. Et des replis, Alten -2,48%, Altran -2,13%, GFI Informatique -1,77%, UbiSoft -0,51%, STMicro -0,27%. A Wall Street, la rumeur de l’abandon de l’offre de Lockheed Martin et de trois fonds d’investissement sur Computer Sciences a fait plonger le groupe de services informatiques de près de 12%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur