Bourse : STMicroelectronics profite des perspectives du marché

Cloud

Après l’embellie de la veille, qui a poussée aux prises de bénéfices, les marchés boursiers européens ont terminé la semaine dans la résistance, en limitant leur recul. Une nouvelle étude révise à la hausse les perspectives du marché des semiconducteurs

Le fondeur franco italien

STMicroelectronics, après avoir pris la tête du CAC40 jeudi sur le relèvement de l’avis de Merrill Lynch sur le titre, continue de progresser, profitant de l’étude de IC Insight qui révise à la hausse sa prévision de croissance pour le marché des semi-conducteurs. Le titre STMicro gagne 1,33%. L’intérêt des opérateurs pour le référendum sur la Constitution européenne est marginal. Quel que soit l’issue du vote de dimanche, il aura probablement peu d’influence sur le marché boursier, qui il est vrai va bien au-delà des limites politiques de l’Europe, et ce depuis bien longtemps. A ce propos, une victoire du ‘Oui’ pourrait cependant entraîner les marchés – plutôt défavorables au projet de constitution – à la baisse lundi, surtout que les marchés boursiers anglo-saxons seront fermés ce jour là, long week-end de Memorial Day aux Etats-Unis, et qu’en contre partie les opérateurs seront plus attentifs à l’actualité locale. La Bourse de Paris a terminé la semaine sur une note de résistance, enregistrant un léger repli après les plus hauts niveaux atteints la veille jeudi. Le CAC40 a reculé de -0,13% à 4.131,83 points. Sur la semaine, l’indice vedette gagne 0,87%. La Bourse de New York s’est contentée d’assurer le service minimum ce vendredi, après une semaine en forte hausse. Le Dow Jones a gagné 0,05% à 10.542,55 points, et le Nasdaq 0,22% à 2.075,73 points. La cotation du dollar est soutenue à l’international par les craintes d’un ‘Non’ au référendum en France. Le billet vert termine la semaine à 1,2578 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole se maintient à la hausse, à 51,47 dollars de baril de pétrole brut léger au Nymex. Bonne tenue des valeurs technologiques, qui à quelques exceptions près ont maintenu leur avance. Business Objects gagne 2,75%, Thomson 1,18%, Athos Origin 0,80%. A l’inverse, Iliad (Free) continue de s’ajuster à la baisse, -1,49%, GFI Informatique recule de -1,47%, UbiSoft de -1,29%, France Télécom de -1,18% ou Gemplus de -1,13%. Alcatel se maintient à la baisse, -0,56%. Le marché sanctionne le titre sur la rumeur du devenir du pôle armement, et du rapprochement avec Thales et l’italien Finmeccanica. Sur la semaine, le titre encaisse une chute de près de 4%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur