Bourse : Telecom Italia fusionne avec Olivetti

Cloud

Séance du lundi 26 mai : la semaine boursière s’ouvre dans la morosité, en l’absence de cotation côté américain et britannique

New York (Memorial day) et Londres (Spring Bank Holiday) fermés, c’est sur un marché atone que la Bourse de Paris a terminé en repli, le CAC40 reculant de 0,40% à 2.885,52 points. La dégringolade du dollar n’a permis ni à Paris, ni aux autres places boursières européennes, de se redresser.

A Milan, les actionnaires ont approuvé la fusion de Telecom Italia et de sa maison mère Olivetti. Pour ce faire, Olivetti, déjà très lourdement endetté (on parle de 18 milliards d’euros), a dû emprunter 9 milliards d’euros supplémentaires afin de racheter ses propres actions. Pourtant, malgré leurs arguments chocs autour de l’endettement colossal d’Olivetti, les opposants à la fusion n’ont pas été entendus. 92% des actionnaires de Telecom Italia présents lors du vote l’ont approuvée. Afin de réduire ses dépenses d’investissement, Intel renonce à l’acquisition d’équipements de nouvelle génération, en partie fabriqués par le néerlandais ASML. La vie des systèmes de lithographie de 193 nanomètres va donc être prolongée, au détriment du passage au 157 nanomètres. Après sa performance de la semaine dernière, Vivendi Universal doit aujourd’hui affronter les prises de bénéfices. Le titre chute de 2,55% à 15,30 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur