Bouygues lance le ‘GSM étendu’

Régulations

Selon l’opérateur, ce nouveau système permet une amélioration de la couverture et de la qualité. Si on veut…

D’ici très peu de temps, on pourra changer d’opérateur mobile sans changer de numéro, c’est la portabilité. Un véritable défi pour les opérateurs puisque les abonnés pourront plus librement faire jouer la concurrence.

Pour éviter une trop grande hémorragie d’abonnés, les opérateurs se sont lancés dans des calculs de fidélisation et de séduction. Premier à dégainer: Bouygues Télécom. Le troisième opérateur français est ainsi en train de déployer un nouvel équipement sur ses relais appelé “GSM étendu”. Ces équipements devraient permettre d’améliorer la couverture de l’opérateur de 30% de plus par relais. Car il faut savoir que Bouygues souffre, depuis sa création, d’une moins bonne couverture que ses concurrents. Pas de couverture des zones blanches 6000 des 10.000 antennes-relais de Bouygues Télécom devraient être équipées d’ici à 2004. Sur trois ans, c’est 75% du milliard d’euros destinés au réseau qui seront investis dans ces équipements. La qualité de la couverture est un argument fort pour les abonnés: 70% des utilisateurs de mobiles se disent gênés par les “trous” de couverture. Mais cela sera-t-il suffisant pour attirer ou retenir les abonnés? Bouygues se refuse à chiffrer ses objectifs en la matière. Par ailleurs, il faut s’entendre sur cette notion de “GSM étendu”. Les nouveaux équipements de Bouygues ne couvriront pas les zones blanches (17% du territoire). En fait le “GSM étendu” améliore la couverture de zones déjà couvertes. Les exclus du mobile devront donc encore attendre. Enfin, ce nouveau système n’améliorera pas la pénétration des ondes dans les immeubles. I-Mode: déception ou pas?

Bouygues Télécom affirme avoir attiré 170.000 clients depuis le lancement de ce service il y a six mois. Le I-Mode est une offre multimédia qui permet à partir de son mobile de télécharger des fichiers, d’envoyer des images… Crée par NTT DoCoMo, c’est un véritable succès au Japon avec plus de 30 millions d’abonnés.

Pour Bouygues, ces résultats sont “tout à fait en ligne avec les attentes”. Un avis qui n’est ni partagé par NTT (qui vend les licences de ce service), ni par KPN. L’opérateur qui a aussi lancé le I-Mode en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas évoque de son côté des ventes moins importantes que prévu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur