Les cryptomonnaies constituent-elles les devises de demain ?

Qu'est-ce que Brand Voice ?
BlockchainCryptomonnaies

Récemment, la ville de Dubaï a organisé le sommet AIBC avec la volonté de s’intéresser davantage aux cryptomonnaies. C’est un sujet dont on parle beaucoup mais de nombreuses personnes ignorent pourtant le fonctionnement de ces devises virtuelles et se montrent frileuses.

Comment fonctionnent les cryptomonnaies ?

Pour les profanes, il est bon de rappeler le mode de fonctionnement des cryptomonnaies. Il s’agit de devises virtuelles qui ne dépendent pas de la banque centrale d’un Etat. Elles donnent la possibilité à ses détenteurs de dépenser de l’argent de façon anonyme grâce à une multitudes de transactions employant la blockchain. Ces derniers mois, les personnes qui achètent des cryptomonnaies est en forte croissance.

La blockchain constitue tout simplement l’architecture informatique sur laquelle s’appuie le Bitcoin et les autres devises virtuelles. De nombreuses personnes ne comprennent pas, aujourd’hui, le fonctionnement du Bitcoin et de l’ensemble des cryptomonnaies. Aujourd’hui, environ 1,5% de la population mondiale possède des cryptommonnaies. Certains investisseurs n’osent pas encore miser sur le Bitcoin alors que les perspectives paraissent assez prometteuses.

De nombreux professionnels des cryptommonnaies à Dubaï

Fin mai, de nombreux acteurs des cryptomonnaies se sont réunis, à Dubaï, au sommet AIBC. Les spécialistes et sociétés, de l’intelligence artificielle à la blockchain ont pu échanger. Parmi les célèbres invités, on a pu croiser Scott Stornetta qui fait partie des inventeurs de la blockchain avec Stuart Haber. Des investisseurs frileux estiment que les devises virtuelles restent instables et qu’il y a un risque ne pas être protégé par les régulateurs. Scott Stornetta considère, aujourd’hui, que le cadre est sûr.

Ces derniers mois, on a aussi pu constater quel le marché des cryptomonnaies était très volatile, surtout après les messages sur les réseaux sociaux de chefs d’entreprise comme Elon Musk, le CEO. Les détenteurs de cryptomonnaies retiennent leur souffle en découvrant les messages postés par le chef d’entreprise sur Twitter. Début juin, son dernier message a encore mis à mal le rebond que connaissait le Bitcoin. Son influence est énorme. D’autre part, les autorités chinoises ont aussi montré des signes de défiance à l’égard des cryptomonnaies.

Ces entreprises qui acceptent les cryptomonnaies

Ces derniers mois, des entreprises acceptent les paiements en cryptomonnaie, mais cela reste encore très limité. Dubaï aimerait se placer à l’avant-garde et permettre les achats en devises virtuelles. Scott Stornetta estime que le Moyen-Orient a la possibilité de devenir un hub de la blockchain et des devises virtuelles. « J’aime particulièrement certains aspects de la tradition de la finance islamique et la façon dont elle adoucit le capitalisme et le rend plus responsable socialement », déclarait-il récemment à l’AFP.

Alors que beaucoup restent en marge, des banques, investisseurs et gouvernements optent pour les cryptomonnaies, considérant que ces devises et leur fonctionnement représentent le futur. D’ailleurs, dernièrement, c’est Jack Dorsey, le CEO de Twitter qui a annoncé récemment que ses équipes planchaient sur la création d’un portefeuille dédié aux cryptomonnaies. Un signal qui devrait plaire à de nombreux investisseurs. Les monnaies virtuelles pourraient devenir un moyen de paiement beaucoup plus courant.