Bull engrange les commandes

Cloud

Résultats trimestriels contrastés pour le groupe informatique français, qui enregistre une baisse légère de son chiffre d’affaires mais confirme ses objectifs pour le premier semestre

Faisant enfin face à une situation financière assainie, le groupe informatique français Bull envisage avec sérénité la relance de la croissance de son activité pour l’exercice en cours.

Certes, le chiffre d’affaires au premier trimestre 2005, à 257 millions d’euros, affiche un recul de 2% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Mais dans le même temps, Bull a enregistré une hausse de 24% de ses commandes, sa meilleure performance depuis 2002. Pour Didier Lamouche, le Pdg du groupe, cette hausse des commandes “augure favorablement de la capacité du groupe a renouer avec la croissance“. Pour le premier semestre 2005, Bull confirme ses objectifs, avec un chiffre d’affaires de 560 millions d’euros, et un bénéfice opérationnel de 18 millions. Dans son communiqué, Didier Lamouche affirme que le groupe devrait finaliser son plan d’action à long terme au second semestre 2005, et qu’il veut croire au “potentiel de rebond de Bull“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur