Bull s’associe à QualiPSo, plate-forme européenne du libre

Régulations

Financée par la Commission européenne, QualiPSo se consacre au cycle de vie
d’un composant logiciel libre

Bull continue de confirmer son engagement dans le monde du logiciel libre? Parallèlement à la création sa plate-forme collaborative NovaForge de développement applicatif open source, et à l’accord signé avec Spike Source sur la distribution et le support de stacks open source, le géant européen des serveurs a rejoint le projet QualiPSo.

Projet intégré du 6ème PCRD, le programme de recherche financé par la Commission européenne, QualiPSo (Quality Platform for Open Source Software) réunit des acteurs de trois continents (Europe, Chine et Amérique du Sud) afin de favoriser le développement de logiciels libres.

Dans son communiqué, Bull explique que “QualiPSo a pour objectif d’aider les entreprises et les administrations à innover et à renforcer leur compétitivité, en leur donnant accès à des logiciels libres sûrs, économiques et souples pour développer des systèmes d’information fiables et innovants.

Six français figurent parmi les 25 membres de QualiPSo : Bull, le Ministère de la Défense, la Gendarmerie Nationale, l’INRIA, Mandriva, Thales et GET/INT. Au-delà des entreprises et des administrations, on y trouve aussi des centres de recherche universitaires, comme le Centre universitaire et de technologie de Chine du Sud et l’Université de l’Etat de Sao Paulo.

Les aspects abordés par QualiPSo concernent le juridique, compatibilité et légalité des licences ; l’interopérabilité ; le support avec la mise en place de Centres de compétences avec des experts ; la disponibilité des informations et documents liés à un logiciel libre pour en faciliter la maintenance ; et la mise en place d’un environnement de développement collaboratif basé sur la notion de Forge de nouvelle génération.

Les premiers résultats des travaux sont attendus pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur