Cable & Wireless quitte les USA

Cloud

L’opérateur britannique va vendre ses actifs américains pour 103 millions d’euros

En juin, l’opérateur longues distances britannique prenait la décision de quitter les Etats-Unis

“à un moindre coût”, après une aventure internationale plutôt ratée. Aujourd’hui, les conditions semblent réunies puisque l’entreprise annonce la cession de ces actifs au groupe américain Gores Technology pour un montant total maximum de 125 millions de dollars (102,7 millions d’euros). Le coût total du retrait des Etats-Unis n’excèdera pas les 300 millions de livres sterling (428,6 milions d’euros), a indiqué Cable and Wireless. La transaction serait effectuée selon le Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. “Je suis donc satisfait que nous ayions trouvé une solution qui donne aux activités américaines un avenir positif sous une nouvelle direction”, a expliqué Fransesco Caio, directeur général, qui a pris les rênes du groupe en janvier, en remplacement de Graham Wallace, instigateur, depuis sa nomination en novembre 1999, de l’expansion internationale ratée du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur