CES 2014 : Lexar annonce ses cartes mémoires CFast 2.0, les plus rapides au monde

Composants

Lexar a profité du CES 2014 pour annoncer ses cartes mémoires CFast 2.0 doublées du lecteur CR1. Il s’agit tout simplement des cartes les plus rapides au monde. Elles se destinent avant tout aux professionnels de l’image.

Les cartes mémoires CompactFlash trouvent une évolution avec le standard CFast 2.0 qui met l’accent sur les débits élevés pour répondre à certains usages. Lexar annonce une gamme complète de cartes mémoires répondant à cette norme.

Jusqu’à 488 Mo/s en lecture

SanDisk avait été le premier à dégainer des cartes mémoires CFast 2.0 (un format dont le premier draft avait été dévoilé il y a 5 ans par la CompactFlash Association) avec des vitesses de lecture et d’écriture pouvant atteindre respectivement 450 Mo/s et 350 Mo/s.

Lexar_Professional_3333x_CFast_2Lexar lui emboîte donc le pas et prend même le dessus, puisque ses cartes mémoire sont affublées d’un coefficient multiplicateur de 3333 (3333x). Ce qui signifie qu’en théorie, elles présentent un débit de 488 Mo/s en lecture. En revanche, Lexar n’a donné aucune indication quant à la vitesse en écriture.

Déclinées en capacités de 32 Go, 64 Go, 128 Go et 256 Go, elles sont disponibles sous forme d’échantillons à l’intention des constructeurs d’appareils photos numériques et de caméras professionnelles.

L’Ultra HD/4K dans le viseur

Précisément, elles s’adressent avant tout aux professionnels de la télédiffusion, du cinéma et de la photo. Il leur suffira de 3 minutes et 30 secondes pour transférer 100 Go de contenu là où une CompactFlash requiert 20 minutes (pour un modèle à 90 Mo/s). Ils pourront stocker du contenu vidéo en Ultra HD puisque ces cartes sont optimisées pour la capture vidéo de qualité professionnelle grâce à une vitesse d’écriture minimum permanente garantie de 65 Mo/s pour les vidéos 4K et Full HD (prise en charge de la caractéristique VPG-65, pour Video Performance Guarantee).

Lexar_CR1_CFast_2_readerPour l’occasion, Lexar annonce également le module CR1 prenant en charge les cartes CFast 2.0. Il est compatible avec sa solution modulaire Professionnal Workflow. Cette dernière peut accueillir jusqu’à 4 baies différentes pour gérer différents formats de cartes mémoires : SDHC/SDXC UHS-I, CompactFlash UDMA 7 et XQD. Elle permet, grâce au support de l’USB 3.0, d’exploiter toute la bande passante de ces cartes avec un ordinateur (supportant l’USB 3.0).

L’intérêt des constructeurs

Toutefois, actuellement, rares sont les appareils à supporter la nouvelle norme CFast 2.0. Parmi ceux-ci, on notera toutefois l’Amira d’Arri, une caméra développée pour des prises de vue de type documentaire. D’autres appareils, tels que la caméra Alexa XT, embarquent, eux, un adapteur CFast 2.0.

Avec une telle vélocité, la prise de vue s’ouvre à la captation à 200 ips (images par seconde) pour des ralentis de grande qualité, le tout filmé en ProRes 4444 (format vidéo développé par Apple supportant la 4K). Des caractéristiques qu’on retrouve déjà sur les caméras Alexa XT/XR.

Autre constructeur – et non des moindres – à s’intéresser au CFast 2.0, Canon souligne la pertinence de cette norme pour la capture vidéo en 4K/Ultra HD. Ainsi, Masaya Maeda, en charge de l’unité image communication product operations au sein de Canon, souligne : « Grâce à leur extrême rapidité et à leurs performances, les cartes mémoires CFast 2.0 nous permettront de développer une nouvelle génération d’appareils photos, aux fonctionnalités toujours plus puissantes, qui prendront en charge l’enregistrement des vidéos en qualité 4K Ultra HD ».

Crédit photos @Lexar


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur