Checkpoint Software se paie Sourcefire, un expert ‘IDS’

Sécurité

La valse des acquisitions continue chez les éditeurs de sécurité informatique. Quelques jours après le rachat de Bindview par Symantec, c’est Checkpoint Software qui annonce l’absorption de Sourcefire, spécialisée dans les IDS/IPS. Montant: environ 225 millions de dollars

Sourcefire a été co-fondée en 2002 par Marty Roesch, qui n’est autre que l’auteur de l’IDS ‘Open-source’, probablement le plus utilisé dans le monde :

Snort. A l’instar de Tenable qui propose des solutions packagées autour de Nessus, Sourcefire a eu la même stratégie avec Snort. Fidèle à son habitude, Marty Roesch a aussitôt voulu clarifier la situation: “Nous sommes très contents de cette acquisition. Vous allez vous demander sans doute ce que va devenir Snort ? Je maintiens ce que j’ai déjà dit par le passé, à savoir que Snort est et restera gratuit pour les utilisateurs finaux. Nous continuerons à développer le moteur de Snort en license GPL afin de rester en adéquation avec les nouvelles technologies et nous continuerons à faire évoluer le site snort.org. Checkpoint Software est très motivé pour continuer à développer Snort via la communauté Open-source”. Rappelons que Checkpoint avait tenté à plusieurs reprises par le passé de s’imposer dans le domaine de l’IDS/IPS, notamment avec ses solutions Interspect, mais sans jamais vraiment convaincre. Avec le moteur de Snort dans son escarcelle, l’éditeur dispose d’arguments de poids pour capturer de nouvelles parts de marché. Si l’?uf n’est pas trop difficile à digérer? Thierry Evangelista pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur