CITE DES SITES : la CNN à la française n’existe-t-elle pas déjà ?

Régulations

Internet est la référence absolue en ce qui concerne notamment les affirmations, les pronostics car les propos y sont datés. Patrick Le Lay affirmait que la CNN française sera prète… fin décembre. En attendant, LCI existe et séduit !

Lexpansion.com disait le 6 octobre 2003 : «

La CNN à la française sera prête seulement fin 2004. « C’est en tous cas ce qu’affirme Patrick Le Lay dans un entretien accordé lundi au Monde. Pour le PDG de TF1, qui travaille avec France Télévision pour donner naissance à la future chaîne française d’informations internationale, “il n’est pas gravé dans le bronze que la chaîne doive démarrer le 1er septembre 2004“. Il indique également qu’il faudra certainement trois rédactions différentes : l’une pour la version en français, une autre pour la version en anglais, une troisième pour la version en arabe. “Bataille mondiale des images” « La CFII permettra de “porter partout dans le monde les valeurs de la France et sa vision du monde“, a souligné mercredi le président Jacques Chirac en Conseil des ministres. “Il faut être au premier rang de la bataille mondiale des images“, a souligné le chef de l’Etat, cité par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé. “C’est pourquoi j’ai tenu à ce que notre pays se dote d’une chaîne d’information internationale“. “Cette nouvelle chaîne, qui commencera à émettre dans moins d’un an, y compris en France, bénéficiera de moyens financiers publics à la mesure de son ambition“, a promis Jacques Chirac. Les crédits “sont d’ores et déjà inscrits dans la loi de finances initiale pour 2006“, a précisé Jean-François Copé. Il s’agit “d’une quinzaine de millions d’euros pour le démarrage“. « Les programmes de la chaîne seront composés de bulletins d’information, de magazines et d’émissions de plateau, en français mais aussi en anglais, arabe puis espagnol. La diffusion, en mode numérique et en clair, sera assurée par le satellite, le câble et l’Internet. » Voilà qui est bel et bon. Nous sommes début 2006 et la CFII est toujours un (beau ?) projet. Seul progrès notable : CFII sera diffusé en France alors qu’au début cette chaîne miracle était réservée à l’étranger. Toutefois il faut se questionner. Il existe déjà comme des prolégomènes de CFII, entre autres TV5, qui répand la francophonie dans le monde entier, iTélé dont nous reparlerons et, plutôt fondé sur l’Europe, Euronews. De nombreux journalistes y exercent leur activité. Dans une banlieue lyonnaise, une rédaction parisienne ayant peut-être été trop voyante. wikipedia.fr/ précise que cette « chaîne de télévision d’information européenne a été lancée le 1er janvier 1993 et qu’elle couvre l’ensemble de l’actualité mondiale d’un point de vue européen. Elle bénéficie des images de l’UER, des chaînes publiques qui en sont actionnaires et des principales agences de presse. » Les chaînes actionnaires sont partout, même à Malte, en Slovénie, en Russie, à Chypre, en Finlande, en Tunisie, en Égypte, etc. EuroNews émet en sept langues : anglais, français, allemand, italien, portugais, espagnol et russe auxquelles s’ajouteraient le néerlandais et? l’espéranto. Or, en dépit de ce nombre considérable de langues, beaucoup plus considérable de journalistes et d’énormes moyens, le résultat à l’antenne est plutôt statique, voire décevant. Quel dommage ! En revanche une chaîne française est parfaitement exemplaire, française, diffusée 24 heures sur 24, mais elle n’est pas hertzienne, ce qui exclut le grand nombre de son audience. Toutefois elle est généreusement accessible sur Internet moyennant une participation inférieure à un euro par semaine. LCI appartient à TF1 et jamais enfant n’a été autant différent de ses parents ! Autant TF1 a le dessein et la volonté et l’exigence de ne s’adresser qu’au plus grand nombre, autant LCI a le souci de la qualité extrême. Son site lci.fr est très complet Les débats sont légion : Question d’actu avec Jean-François Rabilloud ; Luc Ferry, ancien ministre plutôt de droite et Jacques Julliard, nettement à gauche ; On en parle, où chaque jour Valérie Expert traite d’un sujet de société ; le dimanche, les plus grands noms de la politique se confrontent à Jean-Michel Apathie (RTL), Pierre Luc Séguillon (LCI) et Nicolas Beytout (Le Figaro). Avec RTL, LCI présente également On refait le match : Eugène Sacomano entouré de typiques spécialistes du football, dont Bernard Tapie : c’est une émission roborative que je suis tout en étant fort peu porté sur le football. Edwy Plenel présentait le Monde des idées ; tombé en disgrâce au Monde, il est remplacé par Laurent Greilsamer, mais LCI, ne voulant pas se priver de ses talents de débateur, lui confie désormais Entre guillemets. Lci.fr énumère toutes les émissions, en particulier Politiquement show où s’affrontent et se concertent Patrick Buisson, Jérôme Jaffré, Olivier Duhamel et autres sous la présidence de Michel Field, qui a fait beaucoup de chemin depuis qu’il était le souffre-douleur de Christophe Dechavanne. Il a pris du poids à tous les sens du terme et assure avec Hélène Devynck un talk-show d’actualité, le 18/20. Le matin, entre 7 heures et 9 heures, on commence la journée avec Thierry Gilardi, transfuge de Canal + qui, par ailleurs commente le football sur TF1, avec Gilardi mais, surtout, avec Mélissa Theuriau sur laquelle je m’attarderai un instant. LCI est un vivier pour les présentateurs, qui les « élèvent » pour les « grandes » chaînes. David Pujadas, Daphné Roulier, Anne-Sophie Lapix, Laurence Ferrari, combien d’autres ! sont tous issus de LCI. Et un jour Melissa Theuriot deviendra certainement la présentatrice ‘number one’ qu’on se disputera. Elle a pour elle la jeunesse, la beauté, l’humour, le ton exact, la culture politique. Elle figure dans de nombreux sites et, pour l’anecdote, je citerai melissa-theuriau.com qui vaut le déplacement. «Moi, Lumière du 21ème siècle, j’offre cette définition éclairante à vous tous, gueux intellectuels, qui crûtes qu’il était si compliqué d’appréhender le sublime, et qui, il faut bien l’avouer, échouâtes lamentablement avant mon intervention salvatrice. Le sublime est là, objectif, resplendissant, délicieux, mélissesque. Et ce site, humble piédestal pour Mélissa, n’est en fait qu’un marchepied vers la gloire pour cette délicieuse incarnation du sublime sur terre. Merci Mélissa Theuriau d’enchanter le monde. Et merci Dieu d’avoir créé Mélissa au moment précis de mon passage sur terre.» Tout le site est sur le même ton ! Son initiateur, un certain Laurent Benichou, est d’une prolixité exceptionnelle. J’aimerais savoir ce que Mélissa pense de ce discours hyperbolique? En tout cas LCI mérite, elle, toute hyperbole et pourrait, devrait plutôt être un des fondements de la future CFII.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur