Classement du spam par ClearSwift : un pas de plus vers l’illégalité

Sécurité

Avec un an de recul, l’éditeur de la solution anti-spam MIMEsweeper confirme la lente dégradation du phénomène ‘spam’, et sa dérive vers les activités mafieuses en ligne

Le spam, la pollution de nos messageries par des emails non sollicités au contenu de plus en plus illicite, envoyés aveuglement et en masse, évolue vers une sophistication croissante et la multiplication des activités illégales, voire mafieuses.

Pour son douzième ‘spam index‘, bilan mensuel de l’activité du spam qui fête son premier anniversaire, ClearSwift, l’éditeur de la solution anti-spam MIMEsweeper, constate la lente évolution et dégradation du phénomène. Si le spam à contenu pornographique est en nette récession, en un an, le volume de spam renvoyant vers des sites pornos ou proposant des produits à caractère sexuel est passé de 21,8% à 4,8%, le spam financier ou pharmaceutique ? propositions de prêts à taux réduit ou de viagra, par exemple ? s’est multiplié, passant de 39,2% à 69,6%. Mais le phénomène le plus alarmant lié au spam provient de l’émergence du crime organisé, qui en quelques mois a appris à exploiter de plus en plus d’activités illégales en ligne, et qui trouve dans le spam un outil de distribution invisible et incontrôlable. «Non seulement le spam provoque l’engorgement des réseaux de communication, ce qui réduit la productivité, mais il est maintenant utilisé comme un canal de diffusion pour une pléthore d’activités malveillantes et illégales » a commenté Alyn Hockey, directeur de la recherche de ClearSwift. Ainsi donc se multiplient les arnaques financières avec le ‘phishing‘, le ‘pump and dump‘ et les fausses informations boursières ‘stock tipping‘, mais aussi les ventes de marchandises illicites, contrefaçons, logiciels piratés ou faux médicaments. Enfin, sur un plan technologique, le crime organisé accède désormais à de vastes réseaux de PC domestiques détournés, les micro-ordinateurs ‘zombies‘, utilisés comme plate-forme de distribution du spam, d’attaques ou de vols d’identité par le phishing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur