Baromètre CIO 2013 : Cloud et cybersécurité sont les principaux défis des DSI

Big DataCloudDSIRégulations
cloud computing gouvernance (crédit photo © Melpomene - shutterstock)

La cybersécurité et le Cloud computing constituent désormais les priorités des DSI dans le monde, selon le baromètre CIO CSC 2013. La réduction des coûts n’est plus une priorité que pour 38 % des directions informatiques.

Cybersécurité, Cloud computing et Big data constituent les priorités des 700 DSI de grandes entreprises européennes, américaines, brésiliennes, australiennes et asiatiques, interrogés dans le cadre du baromètre CIO 2013, réalisé pour la SSII CSC par l’institut TNS Sofres.

Ainsi, 71 % des DSI interrogés considèrent la cybersécurité comme une évolution majeure pour les départements IT et 78 % comme l’un des principaux défis des années à venir. Ces proportions sont respectivement de 69 % et 72 % pour le Cloud computing, et de 56 % et 70 % pour le Big Data. En revanche, la réduction des coûts IT n’est plus une priorité que pour 38 % des DSI interrogés.

« La sécurité informatique apparaît comme le défi numéro un des DSI, et pour une bonne raison : l’expansion du Cloud, des technologies mobiles et des médias sociaux, ainsi que l’interdépendance croissante des entreprises, exposent toutes les organisations et leurs collaborateurs à un risque accru : piratage, vol, logiciels malveillants et autres menaces », peut-on lire dans le baromètre CIO 2013.

L’Asie est à l’avant-garde IT

Informatique en nuage, sécurité IT, traitement de données massives… Les pays émergents innovent dans ces domaines. Ainsi les développements IT les plus significatifs en Asie concernent la cybersécucité (83 %), le Cloud (79 %) et le Big Data (78 %). Le Brésil est également bien placé, notamment en termes d’accélération de l’innovation. En revanche, l’Australie et l’Europe accusent un retard par rapport à ces régions et aux États-Unis.

Globalement, 66 % des DSI estiment jouer un rôle de premier plan dans l’innovation et 64 % pensent contribuer activement à la stratégie de leur entreprise. À l’avenir, « les DSI s’attendent à être davantage impliqués dans cette stratégie », mais à perdre du terrain dans l’opérationnel et l’innovation. Les directions métiers étant appelées à utiliser des solutions (SaaS) qui ne nécessitent pas leur intervention.

Pour améliorer la performance IT, enfin, les DSI évoquent en priorité : l’augmentation du niveau des compétences internes (74%), la définition et le pilotage d’un plan d’efficacité IT (73 %), la mise en place de solutions de gestion des connaissances – KM – et de Big Data (72%), de Cloud (71%) et de solutions métiers et/ou ERP (69 %).

crédit photo © Melpomene – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur