Le cloud de Verizon s’appuiera sur des serveurs haute densité d’AMD

Cloud
AMD SeaMicro SM15000

Les services Verizon Cloud Compute et Verizon Cloud Storage optent pour des machines haute densité signées AMD. Des serveurs SeaMicro SM15000 pourvus de puces Opteron à 8 cœurs.

Verizon monte à l’assaut d’Amazon avec une solution de cloud public qui comprend à la fois l’accès à des machines virtuelles (Verizon Cloud Compute) et à des ressources de stockage en ligne (Verizon Cloud Storage).

Pour cette offre, l’opérateur a opté pour des serveurs haute densité SeaMicro SM15000. SeaMicro a été racheté par AMD en 2012 (voir « AMD acquiert SeaMicro et ses micro-serveurs Intel »).

C’est ici un modèle 10U à 512 cœurs AMD Opteron (64 processeurs Opteron « Piledriver » octocœurs) qui a été sélectionné. Verizon a donc fait l’impasse sur les machines pourvues de puces Xeon ou Atom.

Le reste des caractéristiques de ces serveurs n’est pas connu. Tout juste pouvons-nous deviner d’après l’annonce d’AMD que les Opteron sélectionnés sont cadencés à une fréquence nominale de 2 GHz.

Un niveau de service inédit

Verizon met l’accent sur le niveau de service de son offre, qui se démarque de la concurrence. « Nous avons réinventé le cloud public à partir de zéro pour répondre spécifiquement aux besoins de nos clients professionnels », résume John Considine, CTO de Verizon Terremark.

Voici les avantages que l’opérateur compte proposer à ses clients :

  • Mise en place d’une machine virtuelle en seulement quelques secondes ;
  • Configuration à la demande de la vitesse du processeur virtuel (de 500 MHz à 2 GHz) ;
  • Configuration à la demande de la mémoire vive allouée (par incréments de 512 Mo) ;
  • Configuration à la demande des performances disque (jusqu’à 5000 IOPS) ;
  • Disques virtuels partageables entre plusieurs instances de serveurs ;
  • Débit réseau garanti et configurable jusqu’à 500 Mb/s.

Verizon ajoute à ceci une isolation stricte du trafic et des données, rendue possible par l’utilisation de pare-feu avancés et d’outils de chiffrement.

Le service de cloud de Verizon sera initialement déployé sur 7 des 53 datacenters de la firme. Il sera accessible en mouture bêta avant la fin de l’année.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur