Coûts informatiques : Cloud, DevOps et Data au coeur du budget de la DSI

CloudComposantsDéveloppeursDSIProjets

Le Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises (Cigref) rhabille son modèle de calcul des coûts informatiques aux couleurs de la transformation numérique. Il intègre désormais les nouvelles activités liées aux démarches agiles/DevOps ou Data par exemple.

Le Cigref adopte une nouvelle version de son « modèle d’analyse et de benchmarking des coûts informatiques », utilisé par plus d’une centaine de DSI en France et à l’international, dont la dernière mise à jour remontait à 2014.

Il  propose cinq étapes, dont une sur la vision produits convergente « Run/Build » liée à l’adoption des démarches agiles/DevOps qui confie un nouveau rôle de fournisseur de “produits” au DSI pour répondre aux demandes des métiers.

cigref-modele-2018

Le développement des démarches agiles nécessite de faire cohabiter deux modèles d’activité  – « agile » et « waterfall » ou « cycle en V » – estime le Cigref.

Le référentiel d’activités « Agiles » du nouveau modèle prend en compte les différentes tâches  en mode « scrum » : de l’étude d’opportunité à l’intégration et déploiement continus en passant par les sprints évolutifs et correctifs.

Dépenses indirectes

 Sont également ajoutées, les tâches de  l’approche DevOps, axée sur l’ensemble du cycle de vie des produits. En première ligne, l’automatisation des infrastructures, guidée par une logique de gestion des ressources du datacenter via du code et non des outils de configuration ou des processus manuels.

Le principal indicateur de mesure du niveau de transformation se calcule en divisant le coût des activités agiles par ces mêmes coûts additionnés de ceux des activités « waterfall ».

cigref-kpi-methodes-agiles

Pour les activités data, qui englobent la gouvernance, l’analyse (BI, data mining…) ou encore l’IoT, on peut diviser leur coût par ceux des activités « Run ». La même logique est applicable aux activités relatives à la sécurité ainsi qu’au cloud.

cigref-kpi-data

cigref-kpi-securite

cigref-kpi-cloud

Pas de changement du côté de la structuration des ressources qui se répartissent toujours  entre personnel (salaires et charges, notes de frais, formations reçues…), prestations externes, matériels, logiciels, télécoms et frais de structure (locaux, salles machines, assurances, impôts…).

Lire également :

IA, IoT, cybersecurité…ces technos qui troublent les DSI

Les DSI pris en étaux entre complexité de la mobilité et pression de la direction générale

Photo : © shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur