Cybersécurité : les entreprises industrielles à l’épreuve

M2MRéseauxSécurité

Le niveau des menaces cyber augmente dans les environnements industriels depuis le début de la pandémie de Covid-19, selon un rapport livré par Claroty.

Le niveau global de la menace sur les entreprises industrielles est plus élevé depuis le début de la pandémie de Covid-19, selon une enquête* internationale publiée par Claroty.

1100 professionnels de la sécurité des technologies de l’information (IT) et des technologies opérationnelles (OT) ont été interrogés. Ils gèrent, utilisent ou assurent le support de composants d’infrastructure critiques au sein de grandes entreprises.

56% d’entre eux ont constaté une augmentation des menaces de cybersécurité depuis mars 2020. 70% ont déclaré que de nouvelles tactiques sont utilisées par les attaquants.

L’industrie pharmaceutique est considérée comme le secteur le plus vulnérable face à une cyberattaque. L’industrie pétrolière et gazière, les réseaux publics d’électricité, la production et les systèmes de gestion des bâtiments suivent.

Convergence IT/OT

62% des répondants estiment que les réseaux IT et OT de leur organisation ne sont pas également protégés. 66% constatent que la collaboration entre les équipes IT et OT se complique depuis que le Covid-19 a été qualifié par l’OMS de pandémie.

Malgré tout, pour 68% des professionnels interrogés la bascule vers le télétravail des équipes s’est déroulée sans grande difficulté. Aussi, 67% estiment que leurs réseaux IT et OT sont davantage interconnectés. 75% pensent qu’ils le seront plus encore à l’avenir.

Pour les protéger, 80% s’appuyaient déjà sur une solution d’accès à distance sécurisé (hors VPN qui n’est « pas suffisamment sécurisé » pour l’OT). De surcroît, 88% ont actualisé leur plan de réponse pour tenir compte de la « dispersion » des effectifs.

Les responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) sont en première ligne pour renforcer la convergence IT/OT. Certes, 35% des répondants jugent « moyenne » la gouvernance exercée par leur RSSI. Mais 61,5% considèrent que le leadership dans ce domaine est à la hauteur des événements depuis le début de la pandémie.

*L’enquête commandée par Claroty a été menée en août 2020 via Pollfish. 1100 responsables de la sécurité IT et OT ont répondu. 10 pays sont couverts : France, Allemagne, Autriche, Belgique, Suisse, États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande et Singapour. source : Claroty – « The Critical Convergence of IT and OT Security in a Global Crisis ».

(crédit photo : pixabay via pexels)


Avis d'experts de l'IT