Data centers: Amazon Web Services transforme la France en plaque stratégique

CloudDatacentersExternalisationProjets
amazon-web-services-data-centers

Pour mieux servir ses clients français, Amazon instaure la “Région AWS EU” (Paris) avec propose trois “Zones de Disponibilité” sur le territoire national.

Amazon Web Services déploie son infrastructure cloud en France. La division BtoB du groupe Amazon avait annoncé un démarrage opérationnel pour la fin 2017. L’extension est désormais officialisée.

La nouvelle “Région AWS EU” (correspondant à Paris, la quatrième en Europe) va proposer trois “Zones de Disponibilité” sur le territoire national.

Dans le langage Amazon, les “Zones de disponibilité” désignent des datacenters (ou infrastructures technologiques) situées dans des implantations géographiques distinctes, qui sont exploités en synergie pour développer des plans de continuité d’activité (PCA) ou des plans de reprise d’activité (PRA).

Leur localisation sur le territoire national n’est pas précisée dans la communication. Néanmoins, des indices sont fournis concernant “l’implantation de datacenters AWS en région parisienne”.

La nouvelle “Région” représente une couche supplémentaire de déploiement par rapport à l’infrastructure existante d’AWS en France (trois emplacements périphériques à Paris et un à Marseille).

“La nouvelle Région AWS EU (Paris) permet aux clients ayant des exigences en matière de localisation des données de stocker leurs données en France, avec l’assurance que le contenu ne sera pas déplacé”, selon la branche cloud d’Amazon.

Chaque zone de disponibilité bénéficie de systèmes d’alimentation, de refroidissement et de sécurité physique indépendants, raccordés via des réseaux redondants à ultra‐faible latence.

Outre les certifications de sécurité numérique, AWS met en avant la compatibilité Privacy Shield EU‐US pour le transfert des données personnelles entre l’Europe et les Etats-Unis et la conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), qui entrera en vigueur en mai 2018 au niveau de l’Union européenne.

La branche de services cloud d’Amazon destinés aux entreprises en profitent pour faire le point sur son influence dans l’Hexagone. Elle évoque “des dizaines de milliers de clients français” qui s’appuient déjà sur ses “Régions” dans le monde entier.

On les retrouve dans divers secteurs comme l’énergie, les services financiers, l’industrie manufacturière, les médias, les secteurs médicaux et pharmaceutiques ou la distribution.

Des grandes entreprises comme Decathlon, Nexity, Soitec, Schneider Electric, la Société Générale, TF1, Veolia, Radio France et SNCF.

Mais le vivier des start-up n’est pas à oublier. On pense à AlloResto, CaptainDash, Datadome, Drivy, Predicsis, Payplug, Silkke, Kartable ou OpenClassrooms.

Le marché français se révèle stratégique pour AWS, qui s’implique vraiment sur le marché français depuis 2012.

“Il y a l’un des écosystèmes de start-ups les plus dynamiques au monde, une solide communauté de chercheurs, d’excellentes infrastructures dans les domaines de l’énergie, des télécommunications et des transports, un secteur agro-alimentaire très robuste ainsi que des marques de luxe parmi les plus influentes au monde”, évoque Werner Vogels, CTO d’Amazon.com., cité dans le communiqué.

La branche française a aussi lancé un programme de formation à ses outils cloud pour initier plus de 25 000 personnes.

18 “Régions AWS” dans le monde

Pour l’aider à toucher les entreprises sur le territoire national, AWS s’appuie sur un réseau de partenaires conseils et technologies comme Capgemini, Claranet, Devoteam, Accenture, CloudReach DXC, Edifixio mais aussi ABC Systèmes, Atos, CoreExpert, Cycloid, Linkbynet, Oxalide, Ozones, Scaleo et Sopra Steria.

Des éditeurs de logiciels figurent également dans la boucle : Axway, Commerce Guys, eFront, MicroStrategy, Sage, Software AG, Splunk, Talend, Tibco, et Zerolight.

L’implication renforcée d’Amazon Web Services en France va raffiner la concurrence entre grandes plateformes cloud à destination des entreprises (Microsoft, IBM, Google…).

Dans le monde, AWS a déployé 18 “Régions” intégrant 49 Zones de Disponibilité. Il faudra ajouter 12 nouvelles Zones d’ici début 2019 dans quatre régions (Bahreïn, Hong Kong, Suède, et une deuxième Région AWS GovCloud aux USA).

Parallèlement, AWS exploite un réseau de 107 Points de présence (96 emplacements périphériques et 11 points de cache régionaux) dans le monde.

Pour découvrir l’ensemble des services cloud et tarifs des prestations liés à la nouvelle Région AWS EU.

(Crédit photo : Compte Twitter AWS)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur