Décisionnel : SAP assoit sa domination, la dataviz émerge

Business IntelligenceDatavizDSILogiciels
ipad bi décisionnel (crédit photo © vovan - shutterstock)

En 2013, le marché mondial de la BI a progressé de 8 %. SAP creuse l’écart sur Oracle et IBM. Mais, derrière un Top 5 assez attendu, les acteurs de la dataviz et de la découverte de données sont en expansion rapide.

Le décisionnel ne connaît pas réellement la crise. Selon Gartner, en 2013, ce marché – constitué des plates-formes de BI, des suites de CPM (gestion de la performance) et des applications analytiques – a totalisé 14,4 Md$, soit une progression de 7,9 % en un an. Même si cette croissance reste enviable, il s’agit d’un coup de frein pour ce segment. Un ralentissement que Gartner attribue à la conjonction de plusieurs facteurs : le tassement de la croissance dans les pays émergents, la stabilité des budgets IT, l’équipement des entreprises en plates-formes de BI, mais aussi la confusion qui règne encore autour du Big Data. Confusion qui pousse les entreprises à ne lancer que des expérimentations à petite échelle.

SAP : un milliard d’avance sur Oracle

Même avec une croissance inférieure à la moyenne mondiale, SAP continue de dominer le marché mondial du décisionnel, avec une part de marché supérieure à 21 %. L’Allemand creuse même l’écart avec ses poursuivants immédiats, Oracle et IBM, qui tous deux connaissent des progressions moindres. A plus de 3 Md$ de chiffre d’affaires annuel, SAP possède désormais plus d’un milliard d’avance sur son dauphin, l’Américain Oracle. A noter : la bonne performance de Microsoft – n° 5 – qui connaît une croissance deux fois plus rapide que la moyenne du marché.

 
Chiffre d’affaires 2013 (M$) Croissance annuelle
SAP 3 057 5,3 %
Oracle 1 994 2,1 %
IBM 1 820 4,9 %
SAS Institute 1 696 6,0 %
Microsoft 1 379 15,9 %
Autres 4 422 12,5 %
Total 14 368 7,9 %

Si l’ensemble du top 5 connaît la croissance, le Gartner lui conseille de ne pas s’endormir sur ses lauriers. Car, derrière, la concurrence est vive emmenée par de nouveaux acteurs qui abordent le marché par le biais de la découverte de données et la dataviz (les Qlik et autre Tableau Software). Représentant 30,8 % du marché, ces autres acteurs connaissent une croissance moyenne de 12,5 %, supérieure donc à celle du marché dans son ensemble. Pour le cabinet d’études, il s’agit d’un signe montrant un marché du décisionnel arrivé à un point d’inflexion où la moitié des investissements va être portée par les métiers (Lire ‘DSI et directions métier s’opposent dans le décisionnel‘), où la moitié des nouvelles licences vendues sera reliée à des besoins de découverte de données et où une organisation sur deux va étudier le déploiement de la BI dans le Cloud, au moins pour des besoins tactiques, énumère Dan Sommer, directeur de recherche chez Gartner.

Selon le cabinet, c’est d’ailleurs la poussée des besoins de découverte de données qui explique la bonne santé du marché des plates-formes de BI (8,6 Md$, en croissance de 8,8 %). Pour la première fois, le segment des applications analytiques avancées (notamment prédictives et prescriptives, cette dernière suggérant des actions pour tirer parti des prévisions) dépasse le milliard de dollars de revenus. Pour une croissance annuelle de 12,5 %.

Crédit photo : © vovan – shutterstock

En complément :

– BI : Comment Sagem a remplacé Oracle 10g par SAP Hana
– BI : comment Solvay pilote ses services partagés
– Toyota mise sur la BI qu’aiment les utilisateurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur