Dell pousse le 10 gigabit sur toute l’infrastructure. Merci Force10…

Cloud

Pour ses annonces de printemps 2012 aux entreprises, Dell promeut l’Ethernet à 10 gigabits/s, sa 12e génération de serveurs, deux nouvelles baies EqualLogic et le backup AppSure…

De notre envoyé spécial à Londres – Simultanément à San Francisco et à Twickenham – haut lieu emblématique du rugby britannique -, Dell a présenté à la presse ce 27 février une série d’annonces et l’essentiel de sa roadmap 2012 lors de son événement Enterprise Spring Launch. À cette occasion, en vidéoconférence en direct de Californie, Michael Dell s’est félicité des bons chiffres récemment publiés. « Nous vivons une période de croissance extraordinaire. Nous avons plus que doublé notre chiffre d’affaires dans l’activité Solutions Entreprise, pour dépasser 18 milliards de dollars. Pour la partie serveurs, nous faisons partie du top 3 mondial et notre part de marché atteint 33 %, au niveau mondial. »

Le big boss de Dell a également relevé que 150 innovations ont été apportées dans le domaine des serveurs durant l’année écoulée. Il a insisté sur l’acquisition de Force10 et « l’intégration réussie » de ses solutions de commutation de réseaux à haut débit (10 et 40 gigabits/s) dans le portefeuille de la compagnie. Pour résumer, retenons que Dell généralise le débit de 10 gigabits/s sur l’ensemble de l’infrastructure au cœur du datacenter et du réseau d’entreprise. Cette orientation en faveur d’une « standardisation permettant de ‘maximiser’ les ressources IT » résulte notamment du rachat de ce constructeur de commutateurs giga-Ethernet en 2011.

Cette nouvelle roadmap permet, comme souvent chez Dell, d’annoncer des réajustements dans ses alliances OEM ou non. L’offre de connectivité datacenter de Dell est désormais ainsi définie :

– la gamme PowerConnect est conservée et intègre des ports 10 GbE pour l’interconnexion au datacenter.

– priorité est donnée désormais à l’Ethernet 10 gigabits d’origine Force 10 (typiquement sur câblage de catégorie 7).

Du coup, la fourniture de solutions Brocade se limite dorénavant à l’offre Fibre Channel. Dell parle clairement d’une harmonisation ou standardisation autour du 10 gigas, avec la possibilité déjà actuelle de pousser, au moins partiellement, au 40 gigabits/s pour interconnecter et mailler des serveurs blades et/ou des baies de stockage. Dario Zamarian, VP monde de Dell Networking, a expliqué que l’architecture virtuelle VNA (Virtual network architecture), pré-annoncée il y a un an, trouve sa concrétisation avec le support des 10 et 40 gigas-Ethernet et la fourniture d’un package d’automatisation.

Dell integration de Force10
Dell intégration de Force10

« L’objectif est de permettre une vue d’ensemble, de fournir une connectivité logique entre les serveurs, les VM (virtual machines) et les baies de stockage. Et une connectivité ouverte, une alternative – face à Cisco. Nous sommes désormais positionnés au troisième rang mondial dans le 10 gigabits/s. Notre portefeuille s’est accru de 43 % avec plus de 600 nouveaux clients dans le monde » [sans mentionner HP / 3Com] L’offre PowerConnect perdure pour « la commutation au niveau campus, comme couche d’accès, jusqu’au datacenter, y compris le sans-fil avec l’offre, OEM, d’origine Aruba (Wifi) », a souligné Dario Zamarian.

Quant à Juniper, il reste le partenaire privilégié pour les accès WAN (réseau télécoms, longue distance, gamme MX de Juniper).

Serveurs PowerEdge ’12G’

Dell PowerEdge C6220 avec modules 'sleds'
A venir ? Des PowerEdge avec modules 'sleds'

Dell a également présenté une série de nouveaux serveurs et levé le voile, très rapidement, sur les futurs modèles PowerEdge à base d’Intel Xeon sous embargo. Plus de précisions seront données début mars. On sait juste que Dell annonce un boost des performances de +80 % (avec, entre autres, des benchmarks remarquables en floating point – calcul en virgule flottante, avec probablement le Xeon E5-2600 ?), le support des interfaces PCI Express 3.0 et une vitesse d’horloge des cœurs qui sera ajustable pour gagner en consommation d’énergie, tout en pouvant absorber des pics d’activité. Des fonctionnalités seront également rajoutées pour la sécurité. D’autres nouveaux serveurs seront bientôt présentés (qui devraient comporter des modules extractibles dits ‘sleds‘- pouvant être configurés selon les demandes du client en mélangeant différents processeurs et tailles mémoire).
Les PowerEdge attendus devraient être le R620 (format 1U, 2-sockets) le R720 (format 2U, 2-sockets), le R720xd (modèle haute densité) et, en format blade, le M620…Et en châssis pour ‘dababase’ , le R820. Annonce officielle ? Autour du 6 mars prochain… en fonction d’Intel.

« Avec la nouvelle génération de serveurs “Intelligence inside”, introduite il y a 3 ans, nous en sommes déjà à 3,5 millions d’unités installées, souvent dans un contexte de virtualisation avec cloud computing, a commenté Brian Payne, VP Dell Servers. L’offre serveurs se positionne comme indépendante des OS et des hyperviseurs de virtualisation (VMware, Microsoft Hyper V). »

Dell annonce son nouvel ‘iDRAC7’ avec la version 2.0 de son contrôleur Life cycle management, OpenManage Essentials, permettant une administration du hardware proactive.

Dell nouveautés serveurs PowerEdge
Dell nouveautés serveurs PowerEdge: à confirmer en mars

« Nous intégrons VMware, Symantec, MS System Center… Nous ne fermons pas les choix de l’entreprise. Au contraire. Nous annoncerons ce printemps d’autres passerelles avec des partenaires tiers pour l’intégration sur console de management des environnements mixtes – virtualisés et physiques. »

Les nouveaux agencements des serveurs apportent un gain de 26 % en consommation d’énergie, grâce notamment à OpenManager Power Center, qui ajuste la consommation d’électricité au niveau des salles informatiques. Dell annonce également Express Flash (qui accélère 18 fois les requêtes Microsoft SQL) ainsi que CacheCade, nouveau dispositif de gestion de la mémoire cache.

Stockage : deux nouvelles baies EqualLogic

Dell, qui revendique 45 % du marché des baies de stockage iSCSI, annonce la disponibilité de deux unités EqualLogic. Elles s’inscrivent dans la nouvelle architecture à 10 Giga-Ethernet, avec nouveau châssis et nouveaux processeurs :

EqualLogic PS4110, disponible à partir de 28.800 euros, avec 24 disques de 2,5 pouces et 12 disques de 3,5 pouces ; capacité de 36 téraoctets (mais deux baies peuvent être jointes) ; connectivité : câblage cuivre (10 Base-T) ou fibre SFP ;

EqualLogic PS6110, à partir de 39.400 euros, avec 24 disques de 2,5 pouces et 24 disques de 3,5 pouces. Capacité de 72 téraoctets. Ces baies bénéficient d’une garantie de 4 ans. Elles accueillent l’offre Exanet, la déduplication et compression des données en fonction des données. Le serveur de fichier proposé repose sur une distribution en cluster des unités.

Dell a également rappelé l’offre de stockage haut de gamme Compellent (orienté Fibre channel), en précisant que les fonctionnalités d’Ocarina n’y sont pas encore intégrées, mais cela ne saurait tarder.

AppSure et Fluid Data…

Par ailleurs, le constructeur a rappelé tout l’intérêt de sa toute récente acquisition d’AppAssure, annoncée ce 24 février (cf. notre article : Dell s’offre AppAssure pour protéger les données du datacenter), un logiciel de backup et de réplication, qui présente deux avantages majeurs : une optimisation des fenêtres de sauvegarde sur bande, avec réplication et une grande fiabilité- affirment les responsables produits ‘storage’ chez Dell.

Enfin, pour résumer et fédérer l’ensemble de sa roadmap, Dell parle d’une extension de sa plateforme multiple (ou plurielle ?) Fluid data architecture, grâce, donc, à Express Flash, CacheCade, Automated storage tiering et une capacité de stockage extensible (scalable).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur