Dell fait crédit aux start-ups

Régulations

Le Dell Innovators Credit Fund veut aider financièrement les start-ups et s’en faire des amies pour le futur, mais ne cherche pas à y investir !

Dell a créé Dell Innovators Credit Fund, un fonds de crédit doté d’un budget de 100 millions de dollars pour aider financièrement les start-ups et peut-être futurs partenaires du constructeur.

Dell Innovators Credit Fund n’est ni une société de « venture capital » ni un « business angel ». Le nouveau fonds du fabricant texan n’ambitionne pas à rejoindre les investisseurs et à entrer au capital des jeunes pousses. Son objectif est d’apporter du crédit aux start-ups.

Start-ups cherchent crédits

Des deux côtés de l’Atlantique, le constat est le même : obtenir un financement des banques, en particulier sur les équipements IT, est une opération difficile et chronophage, et rarement couronnée de succès. Pour résumer, les PME innovantes, aussi appelées start-ups, accèdent difficilement au crédit bancaire !

C’est pour répondre à cette problématique que Dell a créé son fonds de crédit Dell Innovators Credit Fund. Le projet fait référence à une étude du TCC (Technology CEO Council), réalisée par McKinsey Global Institute, qui affirme qu’aux États-Unis 40 % des nouveaux emplois créés proviennent de 1 % de nouvelles entreprises qui chaque année cassent la baraque. Au sein de ce club réduit, les start-ups IT qui tournent autour de l’Internet, toutes industries confondues, figurent parmi celles qui créent le plus d’emplois.

Dell mise sur ses futurs clients

Michael Dell, le fondateur de la société, à laquelle il a donné son nom, connait bien le parcours des start-ups. Mais derrière son projet quasi philanthropique, se cache une démarche non dénuée d’intérêt. Les PME sont aujourd’hui les principales sources d’innovation – et de revenus, avec un chiffre d’affaires généré chez Dell en progression de 4 % (3,5 millions de dollars) en 2011, contre 3 % pour les grandes entreprises, et un repli de 3 % pour le grand public ! -, et surtout certaines de ces jeunes pousses seront probablement les ‘grosses’ consommatrices de demain. Avec son fonds, qui s’accompagne d’un accès aux experts du fabricant, Dell entend se placer dès aujourd’hui à leurs côtés.

Doté à se création de 100 millions de dollars, la Dell Innovators Credit Fund accorde un crédit aux jeunes pousses américaines à hauteur de 1 % du capital levé, dans la limite de 150 000 dollars. À quand une initiative de ce type en Europe ou en France ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur