Des contenus Google Docs supprimés par erreur de filtrage

BureautiqueCloudCollaborationData & StockageLogicielsPoste de travailSécuritéStockage

L’algorithme d’analyse des contenus de Google Docs a considéré comme abusifs un certain nombre de documents. Une erreur d’appréciation qui a provoqué leur suppression.

Une mise à jour qui a mal tournée. C’est ainsi que Google explique le bug qui a bloqué l’accès de certains utilisateurs à leurs documents Google Docs, cette semaine. « Ce matin, nous avons poussé du code qui a incorrectement pointé un petit pourcentage de Google Docs comme abusifs, ce qui a entraîné le blocage automatique de ces documents », explique Julianne, habilité à s’exprimer sur le sujet dans le forum de Google en tant que membre de la communauté Google Docs.

La même contributrice justifie cette mise à jour par la nécessité de sécuriser le service en ligne. « La protection des utilisateurs contre les virus, les logiciels malveillants et autres contenus abusifs est essentielle à la sécurité des utilisateurs », ajoute-t-elle. Mais l’erreur de manipulation, ou de codage, du géant de Mountain View tourne au cauchemar pour nombre d’utilisateurs.

Toujours sur le forum, certains se plaignent d’avoir perdu « des mois de travail ». Pour d’autres, c’est la fonction de partage qui est cassée. Le problème a visiblement touché l’ensemble des utilisateurs sur la planète. Sur Twitter, on trouve des témoignages de victimes dans nombre de nationalités. En France, le bug a notamment touché les rédactions de BFM, RTL ou du groupe Mondadori, rapporte Antoine Bayet, rédacteur en chef pôle « infotainement » chez Mondadori, sur Twitter.

Problème persistant

Si Google a indiqué s’attaquer au problème et proposer un correctif dès le 31 octobre, certains utilisateurs rapportaient que, le 2 novembre, le problème n’était toujours pas résolu de leur côté. Et Google de les inviter à vérifier que leurs documents respectent bien les conditions d’utilisation du service bureautique dans le Cloud. « Mais comment le vérifier si on n’a plus accès aux documents », s’insurge un utilisateur ?

L’affaire relance la question de choisir un Cloud public pour stocker ses fichiers. Qui plus est quand le service est gratuit (en apparence). Ce qui n’est pas sans conséquence sur le traitement des données privées. « Google a accidentellement rappelé au monde que votre contenu dans le Cloud est en fait sur un serveur, scanné par un algorithme d’intelligence artificielle », souligne l’Electronic Frontier Foundation (EFF). Si aujourd’hui il s’agissait d’un bug technique, demain, le filtrage des contenus pourrait être opéré selon des considérations moins techniques, laisse entendre l’organisme américain de défense des libertés individuelles.


Lire également
Gare au phishing Google Docs sur Gmail !
Google Docs gratuit pour les entreprises sous contrat… avec Microsoft

Crédit Photo : billionphoto-Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur