Des experts piratent les mobiles avec un fichier texte

Sécurité

Une des sensations du récent Black Hat Europe d’Amsterdam. Trois chercheurs italiens ont démontré comment entrer dans n’importe quel téléphone mobile via un simple fichier texte.

C’est en utilisant les procédures de configuration à distance, utilisables par les opérateurs, que Roberto Gassira, Cristofaro Mune et Roberto Piccirillo de l’entreprise italienne Mobile Security Lab ont fait une découverte.

Il leur est désormais possible de prendre le contrôle d’un téléphone mobile et même de récupérer toutes les informations qui y figurent. Une porte dérobée a donc été exploitée qui permettrait, via un fichier texte, de modifier les paramètres internes du mobile voire de mettre à jour des logiciels système.

A la loupe, le site futura-sciences explique la procédure qui pourrait être empoyée par un pirate dans le but d’infiltrer un tel support. Il s’agirait d’un simple fichier texte envoyé à une cible. Ledit fichier aurait la capacité d ‘installer des modules logiciels “maison”.

On peut alors imaginer les applications que pourraient avoir un tel système. Le logiciel malveillant pourrait enregistrer les signes tapés au clavier lors d’une transaction à la manière d’un keylogger (logiciel malveillant enregistreur de frappe) et récupérer ainsi codes confidentiels, mots de passe voire un numéro de carte bancaire.

Toujours est-il que la seule restriction à cette attaque est que le consentement de l’utilisateur visé, via le code PIN, doit être donné. On peut donc d’ores et déjà imaginer des attaques de ce type à la manière des spams vendant miracles, richesses et autres performances.

Un exploit qui montre combien la sécurité sur les mobiles est une thématique qui risque de devenir de plus en plus prégnante à l’avenir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur