DevOps : GitLab met à niveau sa plateforme CI/CD

LogicielsOpen Source

La version 11.11 de GitLab prend en charge plusieurs cessionnaires pour une demande de modifications et s’ouvre davantage à Slack et Mattermost.

Déployé sur site ou dans le cloud, GitLab, outil de gestion de dépôts de code source et d’intégration et déploiement continus (CI/CD) applicatifs, a mis à niveau sa plateforme.

La version 11.11 de GitLab prend en charge :

– plusieurs cessionnaires (assignees) pour une demande de modifications (merge requests)
– des notifications automatisées de déploiement pour les messageries professionnelles Slack et Mattermost
– le support d’un Windows Container Executor pour GitLab Runner

Conteneurs avec Docker et Kubernetes

Par ailleurs, pour GitLab Premium (instances auto-gérées uniquement), un Caching Dependency Proxy pour les images Docker des développeurs est prévu.

Enfin, les utilisateurs d’instances GitLab auto-gérées peuvent désormais provisionner une instance de cluster Kubernetes.

Solution open source orientée DevOps (équipes en charge du développement et de l’exploitation de logiciels et microservices), GitLab se présente comme une alternative à GitHub. La plateforme de code partagée acquise par Microsoft en 2018.

GitLab, entreprise basée à San Francisco (Californie), dont les employés travaillent pour la plupart à distance, compte le CERN et OW2 parmi ses références clients en Europe.

(crédit photo de une © shutterstock)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT