Apple TV : pourquoi Canal + la préfère à ses décodeurs

AppsMobilité

Canal + lâche du lest sur le moyen d’accès à ces offres. Le décodeur ne sera plus qu’une option y pour accéder face à l’Apple TV qui propose ” la meilleure expérience utilisateur”.

A partir du 17 mai,  les abonnés de Canal + pourront choisir l’Apple TV 4 K au même prix que le décodeur maison, soit 6 € par mois. Notons que le produit est accessible pour un prix moyen constaté autour de 175 € dans les magasins spécialisés.

Interrogé par Numerama, Franck Cadoret, le DGA pour la France, pointe deux objectifs : convaincre un nouveau public qui consomme les contenus audiovisuels uniquement via Internet
(Over The Top) et pousser les clients installés à l’utiliser pour un second accès.

Avec un argument fort : selon le groupe audiovisuel, l’Apple TV propose la meilleure expérience utilisateur, notamment en raison de la vitesse d’accès aux programmes et aux nouvelles fonctionnalités développées pour un public adepte du visionnage sur les écrans mobiles.

Une exception : les clients de l’offre d’accès par satellite ne sont pas éligibles, ce qui représente 20 % du parc actuel qui compte 5,2 millions d’abonnés.

Convaincre les amateurs du OTT

Côté Apple, cet accord est une première mondiale. Et il permet est d’exposer son boitier au grand public français qui l’a boudé depuis son lancement en 2007.  L’application Canal + y sera pré-installée.

Pour le groupe français, cet accord marque un profond changement dans la politique de distribution de ses programmes. Confronté à la perte d’un millions d’abonnés depuis 2015 et à la concurrence de Netflix (avec son accès multi-supports et sans engagement), Canal + a renouvelé sa politique de distribution en multipliant les alternatives à son offre historique. Pour le moment, c’est un constat d’échec puisque 300 000 abonnés l’ont quitté en 2017 quand Netflix en engrange 100 000 nouveaux chaque mois, selon diverses estimations.

Aucune donnée financière n’a été divulguée par les deux entreprises sur cet accord. Pas de chiffres non plus pour estimer l’économie réalisée par Canal + avec la fin de la fabrication du décodeur.

Tout juste sait-on qu’il ne comporte pas de clause d’exclusivité. L’ Apple TV 4K est donc susceptible de faire des émules chez les concurrents de la filiale de Vivendi. On pense évidemment à SFR qui s’est lancé à coup de millions dans l’acquisition de programmes divers et de créations de chaines spécialisées. 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur