Du rififi sur la paternité du DOS… MS-DOS

Régulations

Qui a créé le DOS (Disk Operating System) ? Un livre publié aux USA vient relancer la polémique?

Le DOS, ou (

Disk Operating System, c’est le système d’exploitation (OS ou operating system) pour piloter un ordinateur qui est chargé à partir d’un disque. Ce qui est le cas pour la plupart des OS. A l’origine, sur les premiers ordinateurs, l’OS était stocké en mémoire. L’expression DOS a donc été retenue pour différencier l’origine de l’OS. Le Dos le plus connu est le célébrissime MS-DOS, le DOS de Microsoft, qui a fait la fortune de l’éditeur et de Bill Gates. Mais dans l’histoire qui nous occupe, Microsoft n’est pas en cause. Le génie de Bill Gates, au début des années 80, a été de racheter le DOS à son développeur, Tim Paterson. Et c’est ce dernier qui se retrouve aujourd’hui au milieu d’une polémique, qui met en doute sa paternité sur le code du DOS. A l’origine du scandale, un livre – ‘They Made America‘ – écrit par Harold Evans, qui affirme que Tim Paterson aurait copié un autre OS, ‘Kidall CP/M’. Le créateur de ce système, en 1970, est loin d’être un inconnu? Gary Kidall est en effet le fondateur de Digital Research. Et le système CP/M se retrouvera sur de nombreux ordinateurs, en concurrence avec le MS-DOS. Jusqu’à ce que ce dernier remporte la mise en séduisant IBM et son PC. Comme le monde est petit ! Les deux systèmes, CP/M et DOS, présentent en effet des similitudes, en plus du fait de supporter la technologie x86 d’Intel qui va s’imposer sur les PC. La migration de CP/M vers DOS en était largement simplifiée pour les utilisateurs, en dehors des évolutions technologiques, comme de changer de support, de disquettes 8 pouces en disquettes 5 pouces ¼, par exemple ! Harold Evans affirme que, par son ouvrage, il ne souhaite que rétablir la vérité. Tim Paterson n’est pas de cet avis, et les deux protagonistes vont se retrouver devant les tribunaux. Allons nous assister à une nouvelle bataille d’experts, qui vont décortiquer le code source de CP/M et DOS ? A l’image de l’affaire SCO/IBM sur les sources d’Unix et Linux ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur