Ericsson fait mieux qu’attendu

Cloud

Bénéfice et chiffres d’affaires supérieurs aux attentes, carnet de commandes rempli, l’équipementier suédois des réseaux mobiles surprend avec ses résultats

Les faiblesses de Nokia et inquiétudes de Samsung ont laissé planer un doute sur le secteur des télécoms. Mais le premier équipementier mondial des réseaux de téléphonie mobile, le suédois Ericsson, vient rassurer le marché.

Avec un chiffre d’affaires trimestriel de 32,6 milliards de couronnes (4,39 milliards de dollars), en progression de 18%, le fabricant dégage un bénéfice de 7,8 milliards de couronnes (1,05 milliard de dollars). Ces résultats sont nettement supérieurs aux consensus, qui anticipaient un chiffre d’affaires de 30,5 milliards de couronnes et un bénéfice de 5,5 milliards. Si Ericsson maintient ses prévisions, avec une croissance jugée modérée du marché des réseaux de téléphonie mobile, l’équipementier a rassuré le marché en dévoilant que son portefeuille de commandes était de 33,1 milliards de couronnes?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur