L’Europe dope sa stratégie en faveur du cloud

CloudRégulations
europe strategie cloud

Comme convenu au printemps, la Commission européenne a dévoilé jeudi ses propositions visant à stimuler la productivité de l’Union grâce à l’informatique dématérialisée (cloud).

Après avoir réaffirmé en juin le nécessité d’une réforme structurelle de l’économie numérique, l’exécutif européen a présenté jeudi ses propositions visant à « libérer le potentiel du cloud computing en Europe ». Il s’agit d’inciter davantage d’administrations et d’entreprises de tous secteurs à adopter les solutions dédiées à l’informatique distribuée.

« Le cloud computing peut changer la donne de notre économie. Sans action à l’échelle de l’UE, nous resterons cloisonnés dans les bastions nationaux et nous passerons à côté de milliards d’euros d’économies. Nous devons atteindre une masse critique et fixer un unique ensemble de règles pour toute l’Europe », a déclaré Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission en charge de la stratégie numérique.

Une alliance européenne au service du cloud

Les mesures dévoilées le 27 septembre par Neelie Kroes et son homologue en charge de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté, Viviane Reding, sont les suivantes :

  • étudier l’existant et définir, d’ici à 2013, les normes techniques nécessaires à l’interopérabilité, la portabilité des données et la réversibilité pour les utilisateurs du cloud ;
  • soutenir les systèmes de certification à l’échelle de l’UE pour les fournisseurs de services cloud fiables ;
  • mettre en œuvre un modèle type de conditions contractuelles « sûres et équitables », dont les niveaux de service ;
  • créer un partenariat européen du cloud associant États membres et entreprises qui bénéficiera du pouvoir d’achat du secteur public (soit 20 % de toutes les dépenses informatiques).

Les perspectives à l’horizon 2020

Parallèlement au nouveau cadre de protection des données et à la stratégie européenne de cybersécurité prochainement dévoilée, l’élaboration de règles communautaires en matière de cloud computing constitue une condition préalable à la mise en place d’un « véritable » marché unique du numérique.

Les mesures pro-cloud soutenues par l’exécutif européen sont censées permettre la création de 2,5 millions de nouveaux emplois et contribuer à hauteur de 160 milliards d’euros par an au PIB de l’UE, soit environ 1 %, d’ici à 2020.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur