Face aux critiques, Facebook va remanier sa page d’accueil

Cloud

Facebook devrait en proposer une nouvelle mouture d’ici quelques semaines

Promesse tenue. Lors d’une de ces précédentes déclarations, Mark Zuckerberg, p-dg et fondateur de Facebook avait promis de prendre en compte les critiques des usagers concernant les modifications effectuées sur le site.

Le tout récent changement de la page d’accueil, instauré le 11 mars dernier, a très mal été accueilli, et ce malgré les précautions d’usages habituellement employées par la plate-forme, qui offre aux internautes des versions d’essais de ses modifications plusieurs semaines avant leur mise en place.

Nous avons reçu des milliers d’e-mails, de commentaires et de réactions sur le site de votre part, en plus des critiques directes de nos amis et proches”, a précisé dans le blog du groupe Christopher Cox, le directeur produit de Facebook.

Voici les quatre choses que nous avons le plus entendu de votre part à propos de ces changements, et les domaines où nous allons immédiatement concentrer nos efforts pour apporter des améliorations dans les semaines à venir“, a indiqué le responsable. Le site, sous la pression de ses utilisateurs, devrait donc proposer une nouvelle version de sa mise en page.

Facebook devrait rendre la gestion des flux (la mise à jour continuelle des informations du réseau d’un utilisateur) plus aisée en multipliant notamment les outils. Les mises à jour sur le côté connaitront des actualisations plus fréquentes, la recherche de contenus sur le site devrait également être facilitée. En dernier lieu, la plate-forme entend réconcilier l’ancien avec le neuf, tout en gardant à l’esprit les “175 millions de gens sur Facebook [qui utilisent tous]le site différemment“.

Ce nouvel épisode de la jeune histoire de Facebook montre que le site tient à éviter de renouveler la douloureuse expérience de la licence perpétuelle, une mesure qui aurait permis à Facebook de conserver ad vitam aeternamles informations sur ses usagers. Suite aux violentes critiques de ses usagers, le site avait fini par annuler la mesure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur