Fibre optique : le plateau de Saclay sacré territoire très haut débit dès 2013

Cloud

Orange va déployer la fibre optique sur les 10 communes du plateau de Saclay à un rythme soutenu à faire pâlir d’envie le reste de la France.

Avec plus de 12 000 chercheurs répartis dans 160 laboratoires (publics et privés), le plateau de Saclay représente plus de 10 % de la recherche en France. La zone a tous les atouts pour devenir un territoire d’innovation et un pôle d’excellence scientifique de premier rang mondial. Du coup, elle se doit d’avoir une infrastructure de communication à la hauteur de ses ambitions.

C’est Orange qui va s’en charger. Aux côtés de François Lamy, président de la communauté d’agglomération du plateau de Saclay (CAPS) et député maire de Palaiseau, Jean-Paul Huchon président du Conseil Régional d’Ile-de-France, le PDG d’Orange-France Télécom, Stéphane Richard a annoncé l’ouverture des travaux de déploiement de la fibre optique sur la zone.

Un déploiement accéléré

Le très haut débit couvrira les 10 communes du plateau (Saclay, Orsay, Palaiseau, Gif-sur-Yvette, Bures-sur-Yvette, Igny, Villiers-le-Bâcle, Gometz-le-Châtel, Vauhallan, Saint-Aubin), zones d’activités commerciales comme zones pavillonnaires. Autrement dit, les 100 000 habitants de la zone bénéficieront également du très haut débit. Orange prendra à sa charge le déploiement sur Palaiseau et Orsay. Les 8 autres communes le seront par un financement amené par la CAPS dans le cadre d’une une délégation de service public (DSP) dont le budget est fixé à 22,4 millions d’euros.

Le rythme du déploiement sera soutenu : 90 % de la zone devrait être comblée d’ici fin 2013. Les 100 % le seront à peine 3 ans plus tard. Un record alors que, dans le plan du gouvernement, la totalité de la France ne sera pas couverte avant 2025. Le Centre d’analyse stratégique s’interrogeait récemment pour savoir comment accélérer le déploiement du très haut débit sur le territoire sans apporter de vraie réponse. Avec le plateau de Saclay, la réponse saute aux yeux: Il suffit de faire de la France une vaste zone de recherche stratégique…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur