Franck Prime (One Place Associates) : « Dev-Pro est le premier congrès gratuit pour la formation professionnelle »

Régulations

Franck Prime (One Place Associates) dévoile les points forts de Dev-Pro, congrès gratuit pour le développement et la formation professionnelle organisé les 27 et 28 février 2013 au CNIT.

Près de 3000 professionnels, directeurs généraux, responsables des ressources humaines, managers et collaborateurs curieux, sont attendus lors de la première édition du salon Dev-Pro, qui aura lieu les 27 et 28 février 2013 au CNIT – Paris La Défense.

Organisateur de l’évènement, le président de One Place Associates, Franck Prime, présente dans cet entretien les avantages de ce congrès gratuit dédié au développement et à la formation professionnelle.

Silicon.fr – Quelles sont les motivations à l’origine de Dev-Pro ?

Franck Prime – Un dirigeant est toujours le nez dans le guidon. Avec la crise actuelle, il l’est d’autant plus et se bat chaque instant pour faire tenir son entreprise, s’il ne décide pas de l’expatrier.

À force de supporter, comme chaque employeur, aveuglement les charges lourdes et constantes qui harcèlent et plombent, j’ai eu envie de comprendre où passait notre argent et comment il pouvait être employé au mieux via ces organismes collecteurs.

Les entrepreneurs ne sont pas des vaches à lait, ils ont juste peu de temps ! Nous allons mettre en avant ce qui se fait de mieux et pas uniquement ceux qui font de la publicité à grand renfort de budgets marketing et de référencement sur le Net. De plus, je n’aime pas refaire ce qui se fait déjà ou ce que j’ai déjà fait.

J’ai créé le Time2Marketing (T2M) pour le Web3, là où j’avais créé les salons E-Commerce et E-Marketing Paris qui ne traitent pas de ce sujet. Puis j’ai créé, le Doc & Finances (D&F), là où j’avais créé le salon Demat Expo qui ne traitait que de la dématérialisation.

Donc voici la création du Dev-Pro, premier et seul congrès sur la formation professionnelle pour les pros. L’évènement n’a donc rien
à voir avec les salons RH, voire ERH, que j’avais créés dans les années 2000, puisqu’il se recentre sur les formations et OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés).

Le monde des salons est composé de ceux, minoritaires, qui créent et prennent des risques tant financiers que structurels, et ceux, majoritaires, qui rachètent et gèrent ce qu’ils n’ont pas créé.

Le cycle de vie d’un salon est intimement et définitivement lié à qui l’a créé et qui apprend à le gérer. Il suffit de voir l’évolution de tout salon lorsque son créateur ou gestionnaire le quitte, pour s’en rendre compte…

Combien de professionnels sont attendus lors de l’édition parisienne des 27 et 28 février 2013 ?

Dev-Pro est un congrès et non un salon générique qui accueillerait autant d’acteurs des ressources humaines, de la relation clients et pourquoi pas des progiciels de gestion. Le jeu ne consiste pas à faire de la quantité, mais de la qualité.

Je m’explique : le marché de l’évènementiel est en pleine mutation et les salons de masse ne font plus le plein. De plus, un salon est lié à son marché, et n’est pas exponentiel. Une fois que les visiteurs ont vu le premier puis le second, ils désertent ce type de salons.

Concernant Dev-Pro, l’idée de congrès a été initiée avec mes associés, Comexposium et d’autres. Il s’agit de proposer à 2000 à 3000 visiteurs sélectionnés maximum, des rendez-vous de networking avec chacun de nos exposants ou orateurs. Tout ceci s’articule autour d’une plateforme d’échange et d’un programme de conférences bien plus riche que sur des salons génériques.

Notre objectif consiste à répondre aux besoins de formations des PDG, DRH, RRH et des salariés dans leur globalité. Tous les segments de la formation seront donc traités sur plus de 80 conférences et plus de 50 principaux acteurs de la formation seront présents (AFDAS, BIOP de la CCI de Paris, le CNAM, Brioude Internet, le Fongecif, Groupe Revue fiduciaire, etc.)

Quelle est l’influence du numérique, des réseaux sociaux, sur le marché de la formation et de la gestion de carrière ?

Le marché de la formation est relié à celui des charges professionnelles de tout entrepreneur. Il n’est donc pas directement lié à celui des réseaux sociaux, sauf lorsque les organismes de formation se font connaitre par ce biais. Quoi qu’il en soit, nous montrerons les plus percutants sur le Dev-Pro, pas ceux qui ont les moyens de faire de la pub et de squatter les réseaux sociaux.

Le marché du RH ou de la gestion de carrière, par contre, est lié à celui des réseaux sociaux. Je reçois plus de 100 CV par mois et comme la majorité des entrepreneurs, je contrôle sur le Net si le CV est en adéquation avec ce qui est écrit dessus et ce que le candidat dit être.

Quoi qu’il en soit, même par ce biais, il est quasi impossible de trouver les bonnes personnes pour le bon poste actuellement. C’est un constant drastique au monde de l’entreprise. Un exemple précis : je recherche un community manager depuis 6 mois et reçois 300 CV de profils marketing qui ne savent pas gérer les réseaux sociaux. Je suis donc allé chercher les profils qui ne m’ont pas écrit et j’ai recruté une personne qui passait sa vie sur le Net et dont la perception collait avec l’image du « marketing média » actuel.

Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet d’ailleurs… In fine, Dev-Pro est un congrès pour les pros et reste le premier congrès sur la formation pro plébiscité par la majorité des organismes collecteurs, paritaires et les sociétés de formation.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur