Gestion des identités: One Identity privilégie Balabit pour renforcer son expertise

AuthentificationCloudData & StockagePolitique de sécuritéSécurité
gestion-identite-one-identity-balabit

L’Américain One Identity acquiert Balabit (d’origine hongroise) pour renforcer ses assises dans la gestion des identités.

De l’IAM (Identity and access management) au PAM (Privileged access management), il n’y a qu’un pas.

Fournisseur américain de solutions spécialisées dans la gestion des identités et des accès, One Identity met la main sur une brique de contrôle d’accès des comptes à privilèges en acquérant  Balabit, basé en Hongrie.

Concurrent de Wallix en France, la solution de PAM de Balabit offre une protection renforcée pour ces comptes particulièrement critiques en accédant potentiellement à l’ensemble des ressources dont dispose un administrateur système ou réseau. 

Les deux éditeurs technologiques se connaissaient déjà. Filiale du groupe Quest Software, One Identity avait déjà noué un partenariat avec Balabit pour intégrer son outil de gestion des sessions utilisateurs dans One Identity Safeguard, gestionnaire de mots de passe à privilèges.

One Identity se renforcera également dans la détection des comportements anormaux grâce à l’apport de l’offre Blindspotter de Balabit.

Lancé en juillet 2015, Blindspotter est un outil de surveillance de l’activité des utilisateurs (User Behavior Analytics, UBA).

Il vise à identifier les activités malveillantes et à accélérer les processus d’investigation sur les activités suspectes afin de limiter l’impact des attaques complexes et concertées (APT, Advanced Persistent Threats).

Parmi les comportements anormaux, on peut citer l’exemple un administrateur qui se loguerait au système en dehors des heures habituelles de travail.

Plus généralement, Blindspotter peut détecter un hacker qui, ayant dérobé un compte à privilèges, tenterait de copier ou de dérober des données sensibles de l’entreprise.

Enfin, One Identity met la main sur l’activité historique de Balabit qu’est la gestion des logs, avec son produit Syslo-ng. La collecte de données de journalisation donne de précieuses informations sur l’activité des utilisateurs, le trafic réseau et les performances du SI.

Vaste consolidation sur le marché de l’identité

Fondée en 2000 par Zoltán Györko, Balabit revendique 25 firmes clientes au sein du classement Fortune 100. La société possède des bureaux aux États-Unis et dans différents pays européens (dont la France), ainsi qu’un réseau de partenaires revendeurs.

Cette acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé, s’inscrit dans le grand mouvement de consolidation que connaît le segment de la gestion des identités sur le marché de la sécurité des systèmes d’information.

Récemment, Google a racheté Bitium et SAP s’est offert Gigya. Avant eux, HP avait jeté son dévolu sur Trustgenix et Cisco sur CloudLock.

(Crédit photo : Shutterstock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur