Google mise sur le chiffrement pour assurer la sécurité de Gmail

LogicielsSécurité
Un système d’exploitation sécurisé signé Kaspersky Lab ?

Le chiffrement est maintenant obligatoire pour l’ensemble de Gmail : lors de la connexion d’un utilisateur, mais également lors du transfert de données entre les datacenters de Google.

Google souhaite renforcer encore la sécurité de son service de messagerie électronique Gmail. Dès le lancement de son webmail, il y a de cela presque 10 ans, la firme avait proposé des connexions en HTTPS. En 2010, ce protocole de transfert sécurisé était choisi par défaut.

Aujourd’hui, il devient le seul mode de connexion au webmail de Google. Exit dont le HTTP, jugé trop problématique du point de vue de la confidentialité des données.

« Ce changement signifie que personne ne peut lire vos messages alors qu’ils vont et viennent entre vous et les serveurs de Google, peut importe si vous utilisez du Wifi public ou si vous vous connectez depuis un ordinateur, un téléphone ou une tablette », expliquent les responsables de la firme.

Chiffrement entre les serveurs de Google

Google indique de surcroit que les messages sont maintenant chiffrés lorsqu’ils transitent entre ses datacenters. L’objectif est ici de contrer les écoutes illégales opérées sur de larges échelles, comme celles de la NSA.

L’agence de renseignement américaine, assistée de son homologue britannique (le GCHQ), profitait en effet du fait que les données transitaient en clair entre les datacenters de Google (mais aussi de Yahoo!) pour intercepter et copier des données privées (voir « La NSA intercepte les données de Google et Yahoo! »). Avec cette nouvelle initiative, Google signe donc la fin de la récréation pour les espions.

Crédit photo : © John Lee – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google

Découvrez les datacenters de Google, en images

Découvrez les datacenters de Google, en images

Image 1 of 10

Découvrez les datacenters de Google, en images
Comté de Mayes, Oklahoma : Les lumières vives et la clarté de la lune illuminent le centre de données Google du comté de Mayes. Ces unités modulaires assurent le refroidissement d'une partie du centre. Crédit photo © Google / Connie Zhou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur