Google se paye le spécialiste de la robotique Boston Dynamics

Régulations

Boston Dynamics et ses impressionnants robots capables de marcher, voir courir, sur des terrains accidentés, passent dans le giron de Google. La huitième acquisition du genre pour la firme en six mois.

Google vient d’annoncer l’acquisition de Boston Dynamics, une société de conception de robots. Boston Dynamics a mis au point des robots de grande taille – Atlas, BigDog, Cheetah, WildCat… – capables de se déplacer sur des terrains accidentés, et ce à grande vitesse. Tous s’inspirent directement du monde animal.

La société travaille en grande partie pour le Pentagone, et donc pour l’armée américaine (qui utilise ces robots pour des tâches de transport), même si elle ne se considère pas comme un contractant militaire, rappelle son fondateur Marc Raibert au New York Times.

8 achats en 6 mois

Google n’a pas indiqué quelle somme il avait déboursé pour acquérir Boston Dynamics. Le New York Times rappelle toutefois que – pour Google – c’est le huitième rachat de société œuvrant dans le secteur de la robotique en six mois.

Le devenir de cette société sera placé entre les mains d’Andy Rubin, chef de la robotique chez Google. Il est connu pour avoir été le responsable du développement d’Android, système d’exploitation mobile devenu aujourd’hui le leader du secteur.

« Je suis enthousiasmé par Andy et la capacité de Google à voir les choses en très, très grand… avec les ressources nécessaires pour y arriver », explique le Dr Raibert.

Crédit photo : © AlienCat – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le monde des robots


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur