Google sous l'enquête de la FTC après rachat de AdMob

Cloud

Face à l’explosion du marché de la publicité en ligne, la stratégie de Google est scruté par la Federal Trade Commission américaine.

L’acquisition de AdMob par Google en novembre 2009 pour 750 millions de dollars passe mal auprès des autorités américaines. Selon la presse américaine, la puissante FTC (Federal Trade Commission) a bien l’intention de vérifier si Mountain View ne profitera pas d’une position dominante sur le marché de la publicité en ligne, mobile particulièrement.

La FTC aurait donc l’intention de demander aux acteurs concernés, dont certains concurrents de Google, leur avis sur le risque monopolistique que l’achat de AdMob ferait courir sur un marché en pleine explosion grâce à la démocratisation de l’Internet mobile. A l’issu de son enquête, la Commission pourrait intenter une action en justice pour annuler la transaction.

AdMob est une régie spécialisée dans la publicité pour téléphones mobiles. La technologie développée permet d’adapter dynamiquement les formats des annonces aux contenus dans la forme comme dans le fonds. AdMob dispose déjà d’un réseau de 15 000 sites pour terminaux mobiles.

La stratégie de Google sur le marché de la publicité en ligne avait déjà intéressé la Commission européenne suite au rachat de DoubleClick en 2007. Après enquête, Bruxelles avait finalement donné son feu vert en mars 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur