Google Street View obligé de flouter les bâtiments en Allemagne

Sécurité

Google pourrait se voir obligé de flouter près de 200.000 bâtiments allemands pour son service de navigation virtuel Street View.

Les Allemands tiennent visiblement à leur vie privée. Pas de quoi arrêter l’ambition de Google qui, après l’affaire des données capturées par les Google Cars, et non déclarées, sur les réseaux wifi ouverts, a repris la numérisation des rues d’une vingtaine de villes outre Rhin pour son service de navigation virtuelle Google Street View.

Pour tenter d’apaiser les craintes de la population en matière de respect de la vie privée, Google a indiqué qu’il allait permettre aux citoyens de s’opposer à la mise en ligne de photographies de leur domicile pendant quatre semaines, soit jusqu’au 15 septembre.

Outre le floutage des plaques d’immatriculation et des visages, il s’agit d’exercer cette opération sur les images d’immeubles ou de bâtiments avant même leur publication dans Street View.

Or, selon un article du journalSüddeutsche Zeitung , Google aurait déjà reçu pas moins de 50.000 demandes de floutage par courrier et 100.000 autres par e-mail.

La ministre allemande de la consommation estime pour sa part que ce sont près de 200.000 adresses qui seront concernées, car certaines demandes couvrent plusieurs immeubles. La population allemande étant encore en pleine période de congés d’été, le chiffre pourrait être revu à la hausse d’ici la rentrée. La ministre a également demandé que le délai de demande de floutage soit étendu au delà des quatre semaines proposées par Google.

Source: ITespresso.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur