Google tiendra-t-il face à une concurrence agressive ?

Régulations

Alors que Google s’apprête à entrer en Bourse et en fanfare, la résistance s’organise. Le doute commence à planer sur l’avenir du moteur de recherche

Quelle est la valeur de

Google ? Difficile à estimer lorsque l’intégralité du modèle économique d’un moteur de recherche ? gratuit ? est basé exclusivement sur sa popularité ! Que le moteur de recherche Google soit devenu en quelques années une figure emblématique de l’Internet, soit, mais ce n’est pas de figurer dans les livres d’histoire ou d’économie qui génère de la marge… Google remplaçable et copiable Google renseigne 60% des requêtes des internautes. Et alors ? D’abord une partie de ces requêtes proviennent de partenaires de Google, qui affichent les résultats du moteur, mais peuvent très bien en afficher d’autres sans que la majorité des internautes s’en aperçoivent. Ensuite, la technologie Google se fait rattraper par ses concurrents. Yahoo! vient de lancer sa propre technologie de ranking (modification du classement des sites par le volume de liens qui pointent vers eux) après le lancement de son nouveau moteur, et Microsoft a annoncé le nouveau moteur de recherche de MSN pour juillet. Enfin, les résultats du moteur cèdent trop souvent à la pression du modèle économique des liens sponsorisés. Des pages de liens rémunérés aux clics, qui n’ont que des rapports très lointains avec la requête des internautes hormis l’achat de mots clés destinés à générer de la visite, viennent polluer les résultats du moteur et donc faire chuter sa pertinence. Yahoo! et Microsoft montent aux créneaux Des compétiteurs, Google n’en manque pas ! D’abord chez les majors de l’internet. Yahoo!, par exemple, fourbit ses armes depuis plusieurs mois. Rachat du moteur Inktomi, placé au c?ur de son nouvel outil de recherche. Rachat d’Overture pour le contrôle de son offre de liens sponsorisés. Et ce dernier avait précédemment, sans doute en accord avec la stratégie de Yahoo!, pris le contrôle de deux autres figures de la recherche, AltaVista et All The Web. Et Microsoft dispose des moyens pour lancer son propre moteur, ce qu’il ne va pas manquer de faire prochainement, d’autant que les résultats de MSN sont actuellement fournis par Inktomi, donc incidemment pas Yahoo! De plus, Yahoo! et Microsoft disposent de moyens et d’une stratégie globale qui manquent à Google. Dans ces conditions, être chouchouté par l’internaute ne suffira pas à résister longtemps au rouleau compresseur financier de ses concurrents. Google devra se méfier de la réaction des investisseurs Larry Page, le fondateur de Google, reste réaliste et ne pense pas que l’entrée en Bourse de sa société révolutionnera le marché. C’est une évidence, mais Google entend cependant profiter à la fois du retour des IPO en Asie et aux Etats-Unis, et surtout de son exceptionnelle popularité pour séduire les investisseurs. L’entrée en Bourse du moteur de recherche devrait porter la valeur de la société entre 15 et 20 milliards de dollars, mais avec un actionnariat qui risque fort d’être dispersé, voir dilué si les institutionnels hésitent à investir. Une démarche que les dirigeants de Google semblent avoir intégré dans leur stratégie en privilégiant l’actionnariat de proximité, donc une certaine fragilité? Que Google ait proposé une technique simple et efficace pour rechercher des informations sur le Net ne qualifie qu’une valeur ajoutée relative avec le code des algorithmes. L’apport essentiel du moteur aura été sa limpidité, une page simplifiée au maximum, sa rapidité et sa pertinence, toutes choses que ses concurrents imitent, il suffit de faire une recherche sur le nouveau moteur de Yahoo! pour s’en rendre compte ! Mais si Google ne séduit pas les grands investisseurs pour renforcer son assise, la balance risque fortement de pencher du côté de ses compétiteurs Yahoo! et Microsoft MSN, sans oublier les développements en cours du côté de l’Asie, le marché au plus fort potentiel des années à venir, qui reste la grande inconnue de l’équation…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur