HP offre des services Linux gratuits aux clients américains de Sun…

Régulations

Tout est bon pour affronter ses concurrents. Y compris la prime ou bonus pro-Linux?

Hewlett-Packard exploite Linux pour s’imposer dans le marché des serveurs. Et face à Sun Microsystems déjà bien malmené sur les marchés boursiers, tout semble permis.

C’est gratuit! En échange d’un achat de 25.000 dollars, HP offre ses services aux entreprises d’Amérique du sud et du nord qui décident de migrer de Sun vers HP sous Linux. Le constructeur informatique veut élargir sa part de marché dans le secteur des serveurs, profitant de l’essor du système d’exploitation libre. L’offensive commerciale de HP pourrait provoquer d’ultérieures difficultés à son rival, qui a vu son titre plonger en bourse. En cause : les conclusions sévères d’un rapport de Merrill Lynch, selon lequel Sun serait dans un état de «sous-performance, aux objectifs mal définis». L’auteur de ce rapport va jusqu’à recommander l’éviction du dirigeant fondateur de Sun, Scott McNealy – pas moins! (cf. notre article publié semaine dernière)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur