HP réaffirme son engagement envers Autonomy

Régulations

Malgré les accusations de fraude comptable, Autonomy reste un actif essentiel et n’est pas à vendre, a déclaré lors d’un déplacement au Royaume-Uni Meg Whitman, CEO du groupe HP.

Autonomy demeure un élément essentiel de la stratégie du groupe HP malgré les accusations d’irrégularités financières, a souligné sa présidente-directrice générale Meg Whitman, cette semaine lors d’un déplacement à Londres.

« Nous restons attachés à Autonomy, nous restons attachés à la marque, à Cambridge, au Royaume-Uni », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse mercredi 10 avril. Avant d’ajouter : « il s’agit d’une technologie presque magique… qui participe à une importante évolution du marché : celle du Big data où HP devrait se trouver. »

HP et Autonomy : frères ennemis ?

Hewlett-Packard, à l’initiative du prédécesseur de Meg Whitman, Leo Apotheker, a racheté l’éditeur de software britannique Autonomy à l’automne 2011 pour environ 11 milliards de dollars, et ce dans le but de se réorienter vers le logiciel d’infrastructure et les services.

Près d’un an plus tard, HP annonçait une perte record ainsi qu’une charge exceptionnelle de 8,8 milliards de dollars liée à ce rachat surévalué et « entaché de fraude ». Meg Whitman qui évoquait « un effort délibéré » d’Autonomy pour induire en erreur investisseurs et acheteurs potentiels, a porté l’affaire devant les régulateurs américains et britanniques.

Michael Lynch, fondateur et ancien dirigeant d’Autonomy, a de son côté rejeté en bloc les accusations de HP. La valse des dirigeants au sein du groupe américain, a-t-il ajouté, témoigne de ses propres difficultés de management… Le président du conseil d’administration Ray Lane vient lui-même de démissionner.

En janvier, des candidats à la reprise, pour la plupart américains, auraient manifesté leur intérêt pour Autonomy. Interrogé mercredi par les médias britanniques à ce sujet, Meg Whitman a réaffirmé que HP ne souhaite pas vendre ou céder d’actifs. Au contraire, l’entreprise envisagerait de petites acquisitions une fois son activité relancée.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous bien HP ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur