Ca bouge au sommet de HPE: Meg Whitman cède sa place à Antonio Neri

Cloud
meg-whitman-HPE

Dans quelques mois, la CEO Meg Whitman prendra du recul dans les activités opérationnelles au profit d’Antonio Neri, actuel numéro deux du groupe.

Alors que Hewlett Packard Enterprise prépare sa grande convention clients et partenaires à Barcelone (28-30 novembre), la firme IT américaine annonce que la CEO Meg Whitman va prendre du recul dans les activités opérationnelles.

En février 2018, elle cèdera les commandes de la direction de HPE à Antonio Neri. Celui-ci occupe les fonctions de président depuis le mois d’août.

Le manager dispose d’un historique plus important dans la société (il était arrivé dans le groupe en 1995).

antonio-neri-HPE
Antonio Neri va succéder à Meg Whitman au poste de CEO en février 2018.

Agée de 61 ans, Meg Whitman conservera néanmoins un siège au conseil d’administration de HPE.
L’ex-patronne d’eBay avait pris les commandes de Hewlett Packard en 2011.

Sous sa direction, le groupe mène une scission de ses activités en 2015 aboutissant à la création de HP Inc (PC et imprimantes), et HPE (serveurs haute densité, solutions pour data centers).

Meg Whitman avait également eu des ambitions politiques en présentant sa candidature au poste de gouverneur de Californie en 2009 avec l’appui du parti républicain mais elle a été finalement battue par le démocrate Jerry Brown.

Néanmoins, dans la course à la Maison Blanche de 2016, elle avait pris position pour la candidate démocrate Hillary Clinton opposée au républicain Donald Trump.

Avec Ginni Rometty (CEO d’IBM), Meg Whitman demeure l’une des dirigeantes les plus influentes dans le secteur IT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur