IBM acquiert le californien DemandTec et l’irlandais Curam Software

Logiciels

A deux jours d’intervalle, IBM renforce ses positions sur les ‘smarter cities’ et sur le e-commerce avec l’acquisition de Curam Software et DemandTec

Depuis l’acquisition de Netezza en 2010 (à 1,7 milliard de dollars), c’est le rachat le plus élevé pour IBM (cf. récent article: ‘IBM Netezza promet un réseau robuste monétisable‘).
Ce 8 décembre, Big Blue a officialisé un “accord définitif” pour acquérir la start-up californienne DemandTec (siège à San Mateo). Le montant du rachat (‘cash’) est communiqué: à 13,20 dollars par action, cela représente, dit le communiqué, 44O millions de dollars -soit un bonus de plus de 50% par rapport au dernier cours en Bourse).
Pour IBM, il s’agit d’élargir son portefeuille dans le domaine du commerce électronique, soit une extension de son offre ‘Smarter commerce‘ (rédéfinie depuis mars 2011). DemandTec apporte des outils d’analyse sur les tarifications fondées sur le modèle du ‘cloud computing, sur les opérations de promotion, le merchandizing et le marketing.
En pratique, ses solutions permettent à des responsables “métier” d’étudier et comparer différents scénarios de comportement d’achat, par des clients en ligne ou en boutique. Les services marketing des fournisseurs peuvent ainsi mieux cerner leurs cibles et adapter leurs opérations promotionnelles, leurs messages commerciaux, leur grille tarifaire etc. La société dit détenir 31 brevets dans ce domaine et suivre 450 sociétés clientes. Elle compte 350 employés et dispose de bureaux à Londres, Paris et à Bengalore (Inde).

Curam Software, ou le suivi des services aux citoyens
Par ailleurs, ce 5 décembre, IBM a annoncé l’acquisition d’une société irlandaise, cette fois, Curam Software, dans le domaine de la gestion des villes c’est à dire le portefeuille d’offres ‘Smarter cities‘ de Big Blue (visant à améliorer le fonctionnement des villes).
Créée en 1990, cette société installée à Dublin a développé des solutions qui permettent d’améliorer la livraison des programmes sociaux à destination des citoyens [Curam signifie ‘soin et protection’, en irlandais – terme issu du latin ‘curare’…).
Avec cette acquisition, IBM entend “aider les administrations gouvernementales à améliorer l’efficacité et l’accessibilité des programmes sociaux pour rendre les « villes plus intelligentes ».
Le logiciel Curam Software fournit aux citoyens et à leur famille les programmes sociaux “les plus appropriés“. Il vise à “améliorer l’efficacité des services rendus“. Il permet également d’évaluer en continu les “progrès réalisés dans l’objectif d’une exploitation optimale du potentiel économique et social des individus“. Il serait utilisé dans plus de 80 projets gouvernementaux à travers le monde.
Les termes financiers de cette acquisition n’ont pas été communiqués.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur