IBM Lotusphere 2012 : nouvelle version de Connections en streaming

Logiciels

Analyse des réseaux sociaux et des applicatifs, version ECM : la nouvelle plate-forme Connections d’IBM vient à l’analytique

Orlando (Floride) – LotuSphere 2012 d’IBM a ouvert ses portes ce 15 janvier sous le signe du collaboratif et des réseaux sociaux. Le slogan affiché et répété ici s’intitule : « Business Made Social ». Face à la rude concurrence de Microsoft (SharePoint/Exchange/…), preuve est faite que Lotus peut encore innover – sans oublier Google Docs, toujours au décollage.

Lors de la première journée, a été présentée une nouvelle version de Connections: Elle intègre des fonctions analytiques d’origine Cognos (éditeur racheté récemment par IBM) ce qui lui permet de survoler le social, d’intégrer de la gestion de contenu maison, et quelques autres fonctionnalités. Les réseaux sociaux (et tous les outils dérivés) produisent de très nombreuses informations variées et multiples. Des outils d’analyse apportent une solution intéressante pour peu que leur utilisation soit intégrée et intuitive.

Les blogs, wikis, e-mails et calendriers, tout comme les autres fonctions de collaboration vont bénéficier de ces outils d’analyse et du monitoring d’information en temps réel. Il faut faciliter et fluidifier les activités de l’entreprise. La dimension analytique doit y contribuer en facilitant les prises de décisions. L’éditeur met aussi en avant la possibilité de disposer d’éléments intéressants pour ajuster ou aligner la stratégie de l’entreprise à partir de ces informations provenant d’analyse des échanges avec des clients, des employés, des partenaires…

L’Activity stream au cœur des Connections

La future version de Connections conserve évidemment le principe de lieu unique d’accès et d’interaction « au service de l’intelligence collective, favorisant la différenciation concurrentielle ».

Et surtout, il est possible d’interagir avec du contenu de solutions tierces via cette interface, y compris avec les logiciels d’agenda et d’e-mail. Grâce à l’Activity Stream (flux d’activité regroupant toutes les actions/alertes… d’un utilisateur), permet à l’utilisateur de recevoir et d’interagir aussi avec des informations structurées ou non (y compris des flux provenant d’applications comme SAP), à la manière de Twitter ou Facebook. Cela permet par exemple de valider des actions ou de signer des documents. Un biais par lequel IBM compte bien séduire aussi son écosystème de partenaires.

IBM annonce également Connections Enterprise Content Edition, combinant « collaboration sociale » et gestion de contenu d’entreprise. L’éditeur précise que ses solutions en la matière sont d’ailleurs conformes aux réglementations de multiples pays en la matière.
Cette “Content Edition” est composée des solutions de gestion de contenu FileNet Content Management, de la plate-forme collaborative IBM Connections et des Lotus Quickr Connectors. Ce dernier permet de réaliser de multiples intégrations pour utiliser les fonctions de la solution via Microsoft Office 2003 à 2010, Windows Explorer, Microsoft Outlook, IBM Lotus Notes ou encore Sametime (qui s’enrichit au passage de la vidéoconférence à plusieurs) et Symphony.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur