Bluesky : 2 choses à savoir sur le projet poussé par Jack Dorsey

CollaborationLogicielsProjets

Twitter pousse à la création d’un standard de communication commun pour les réseaux sociaux. Il finance le projet baptisé Bluesky.

Bluesky, c’est quoi ?

C’est un projet lancé le par Jack Dorsey, co-fondateur et CEO de Twitter, pour développer des standards de communication ouverts et décentralisés pour les réseaux sociaux. 

 

Pour illustrer sa proposition, il cite un article de Mike Masnick, un entrepreneur et blogueur,  intitulé  » Des protocoles, pas des plateformes: une approche technologique de la liberté d’expression « .

 

Son idée est simple : construire une  architecture des réseaux sociaux dans l’esprit des débuts de l’Internet  qui permette plusieurs niveaux de communication entre  eux – des messages mais aussi des services- et donne plus de possibilités à l’utilisateur de gérer ses flux d’information.

 » Pour être clair, il s’agit d’une approche qui nous ramènerait à la façon dont Internet était autrefois. Les débuts d’Internet impliquaient de nombreux protocoles différents – des instructions et des normes que n’importe qui pouvait ensuite utiliser pour créer une interface compatible. Le courrier électronique utilisait SMTP (Simple Mail Transfer Protocol), les  conversation s’effectuaient sur IRC (Internet Relay Chat). Usenet a servi de système de discussion distribué utilisant NNTP (Network News Transfer Protocol) et le World Wide Web lui-même était son propre protocole: HyperText Transfer Protocol, ou HTTP. » écrit-il

De son côté, Jack Dorsey explique que le projet Bluesky doit être une réponse au fait que Twitter – avec ses 300 millions d’utilisateurs –  et sa plateforme technique centralisée ne parvient plus à gérer le volume de fake news et de propos haineux.  Il estime que l’essentiel des investissements de Twitter devrait rester au développement d’algorithmes de recommandation plutôt que l’hébergement et la surveillance des contenus.

 » Twitter était si ouvert dès le début que beaucoup voyaient son potentiel comme standard Internet décentralisé, comme SMTP (protocole de messagerie). Pour diverses raisons, toutes raisonnables à l’époque, nous avons choisi une voie différente et avons de plus en plus centralisé Twitter. Mais beaucoup de choses ont changé au fil des ans… » indique-t-il en évoquant l’apparition de nouvelles technologies, comme la Blockchain, pour une approche décentralisée.

Qui va financer Bluesky ?

C’est Twitter qui va mettre la main à la poche pour financer le projet sous le management de son CTO Parag Agrawal. 

 

Sur les premiers tweets du compte, déjà certifié, Bluesky précise :  » Comme nous l’avons mentionné, l’équipe aura toute liberté pour identifier et prendre en considération tout l’excellent travail déjà accompli, et s’ils croient qu’il est préférable de travailler sur une norme préexistante à 100%, ils le feront. Sinon, ils sont libres d’en créer un à partir de zéro. »réseau

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT