Iliad propose 15 milliards de dollars pour racheter T-Mobile US

MobilitéRéseaux
Siège social d'Iliad à Paris

Iliad aurait fait une offre de rachat de T-Mobile aux Etats-Unis. Début d’amorce d’une stratégie de développement international ?

Coup de bluf monumental ou manœuvre stratégique de haute volée ? Une fois encore, Iliad frappe là où l’on ne l’attendait pas. La maison mère de Free aurait fait une offre d’achat de T-Mobile aux Etats-Unis, rapporte le Wall Street Journal pour contrer celle de l’américain Sprint qui pourrait proposer plus de 30 milliards de dollars à la rentrée.

L’offre aurait été faite il y a moins d’une semaine mais les contours de l’opération restent flou. On ignore notamment la réponse de T-Mobile, filiale de Deutsch Telekom. De plus, on peut s’interroger sur les capacités de l’entreprise de Xavier Niel à acquérir un opérateur valorisé à près de 25 milliards de dollars alors qu’Iliad atteint une valeur de 12 milliards d’euros (16 milliards de dollars environ). Selon un témoin anonyme proche du dossier cité par le WSJ, Iliad travaillerait avec plusieurs banques sur le projet.

Une stratégie internationale

On peut surtout s’interroger sur la stratégie de l’agitateur des télécoms françaises. Acquérir le quatrième opérateur américain permettrait à Iliad d’entrer sur l’un des plus gros marchés télécoms de la planète. L’amorce d’une stratégie internationale ? L’opération pourrait d’ailleurs être mieux accueillie par les autorités de régulation américaines puisque l’opérateur français n’a aucune activité aux Etats-Unis. Ce qui aurait l’avantage d’y maintenir un marché concurrentiel à l’heure où il pourrait poursuivre sa concentration en France.

Dernière minute
Iliad vient de confirmer, par voie de communiqué, son intérêt pour T-Mobile. « Iliad a offert 15 milliards de dollars en numéraire pour 56,6% de T-Mobile US, à 33,0$ par action, indique le groupe de Xavier Niel. Iliad évalue les 43,4% restant de T-Mobile US à 40,5$ par action sur la base de 10 milliards de dollars de synergies au bénéfice des actionnaires de T-Mobile US. Cela conduit à une valeur globale de 36,2$ par action, soit une prime de 42% par rapport au cours de bourse non affecté de T-Mobile US de 25,4$ par action. »

Le financement sera apporté par une combinaison de dette et de fonds propres. Iliad apporterait 2 milliards en fonds propre et « Xavier Niel participerait à l’augmentation de capital ». Le reste serait soutenu par des banques internationales de premier plan sans autre précision pour l’heure.


Lire également
Le 3eme opérateur national, Free, passe le milliard d’euros de revenus


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur