Incident NOD32 : ESET va dédommager les utilisateurs professionnels

Sécurité

Suite au bogue rencontré la semaine dernière avec l’antivirus NOD32, ESET aurait décidé d’offrir une compensation aux utilisateurs professionnels, prenant la forme d’une extension de la durée de vie des licences.

L’éditeur ESET se souviendra de la mise à jour 5417 de son antivirus NOD32. De fait, cette dernière incluait des modifications d’importance dans le moteur d’analyse… mais aussi un bogue qui pouvait provoquer le plantage de la machine. La compagnie a rapidement fourni un correctif. Malheureusement, pour certains utilisateurs le mal était déjà fait.

L’éditeur est d’ores et déjà en train de revoir ses procédures qualité. La période de test avant la validation d’une mise à jour sera ainsi rallongée. Espérons toutefois que le fragile équilibre entre qualité des tests et urgence de publication des mises à jour pourra être conservé.

La compagnie est bien consciente des problèmes que ce bogue a pu créer chez les utilisateurs de son antivirus. Aussi, elle aurait d’ores et déjà signalé à ses revendeurs que ces derniers pourront offrir un à trois mois de licences supplémentaires gratuites à leurs clients, en fonction de la gêne que cette mise à jour défectueuse leur a occasionnée. Les revendeurs sont ici seuls juges pour déterminer la durée de cette compensation. Ils auront jusqu’à fin octobre pour faire parvenir leurs demandes à Athena Global Services, l’importateur exclusif des solutions ESET en France.

Hasard du calendrier, ESET France met en promotion ses solutions de sécurité grand public jusqu’à la fin de l’année. NOD32 Antivirus 4 sera ainsi accessible au prix public conseillé de 30 euros TTC, contre 44,95 euros TTC précédemment. Smart Security 4 est pour sa part disponible pour 49,99 euros TTC (soit un rabais de 20 euros), un dictionnaire informatique étant offert dans chaque boite. Chaque licence est valable pour trois PC et comprend un an de mises à jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur